Lecture analytique candide, chapitre 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (781 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LECTURE ANALYTIQUE N°1
Candide de Voltaire

Voltaire du véritable nom François marie Arouet, commence à publier ses premiers extraits vers 22ans, peu de temps après, il est enfermé à la bastillepour avoir écrit des textes satiriques dans lesquels il se moquait d’hommes politiques proches du roi. Il publie en 1759 et de façon anonyme Candide, ne voulant pas être de nouveau embastillé oucensuré. Le chapitre 1 de ce conte philosophique du registre entièrement satirique fait une présentation des personnages, du cadre et présente l’élément perturbateur ; Candide est chassé du château.
Dansun premier temps, nous verrons la satire des aristocrates faites par Voltaire, puis la satire des philosophes.

I/ Satire des aristocrates :
Le nom des lieux, des personnages :
=> le nom duchâteau "thunder-ten-tronckh" (allitération en t) discrédite le baron car difficilement prononçable donc c'est une moquerie des aristocrates
=> Candide : Il est dit dans le texte que son nom n’apas été choisi au hasard, c’est un personnage simplet et pourtant noble => critique de l’aristocratie. (on le voit avec le champ lexical "innocemment", "sensibilité"...)

Personnages superficiels:
=> Baronne décrite uniquement par son poids "elle pesait 350livres", seul élément que l'on a sur elle, c’est ironique, on ne l’admire que pour ça alors qu’il n’y a aucun mérite.
=>Cunégondedécrite comme une marchandise "elle était haute en couleur, fraîche, grasse, appétissante", met en avant sa sensualité, rien dans la cervelle, capable de rien, juste à être mariée.
=>Candide estpitoyable, simple à l’extrême. Dans le dernier paragraphe « leurs genoux tremblèrent, leurs mains se rencontrèrent » => rapide, comique.
=> La mère de Candide ne se marie par avec son pèreparce qu’il a pas prouvé un nombre assez énorme de quartiers => critique des aristos qui ne se fient pas à l’amour, juste au pouvoir/fric.
=> Jugement des personnes par leur grade "n’a pu prouver...
tracking img