Lecture analytique d'une nouvelle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (609 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture analytique d’une nouvelle réaliste
HAPPY MEAL
L’auteur de la nouvelle Happy Meal est Anna Gavalda née le 9 décembre 1970. La nouvelle Happy Meal est parue en 2000.
L’histoire sepasse dans un Mac Donald’s, en France. C’est l’histoire d’un homme qui emmène une fille au Mac Donald’s. Le récit se déroule au à notre époque (XXIème siècle) ; on peut le savoir car la chaîne derestaurants Mac Donald’s (restaurant de nourriture Américaine à tendance rapide) est arrivé en France dans les années 1970. La jeune fille est bien habillée, avec des barrettes en forme de libelluledans les cheveux, elle porte du turquoise. Le vocabulaire est un peu familier : « une table déguelasse » (l.54). L’homme éprouve beaucoup d’amour et de tendresse envers la demoiselle. A la fin de lanouvelle, on apprend que la jeune fille n’est autre que la fille du narrateur.
- Le point de vue est interne, tout est dans la vision de l’homme (qui est le narrateur). L’attitude qu’a l’auteurvis-à-vis de ce qu’il écrit est sérieux, l’homme est triste de voir la jeune fille manger au Mac Donald’s alors qu’il aimerait tant lui faire découvrir des nouveautés. Il éprouve tout de même un amour infinipour sa fille. C’est une focalisation interne ; l’auteur nous fait suivre la pensée de l’homme (le narrateur). Le narrateur est le personnage principal. Au second plan vient la fillette. Nous,lecteurs, pouvons être complètement crédules par rapport aux propos du narrateur : nous arrivons à croire que la fille dont il parle avec tant de tendresse est sa compagne, sa petite amie. Mais non, enfait, il s’agit de sa fille ! On peut trouver une certaine pitié, une certaine compassion vis-à-vis du narrateur : il aime cette fille, il se pose des questions sur elle, il se demande ses réactions, ils’inquiète sur son bien-être, sur sa santé et Valentine, ne remarque rien, elle n’a qu’une envie, c’est d’aller manger son Happy Meal ! c’est pourquoi, on peut-être désolé pour le narrateur, que...
tracking img