Les approches marxistes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4436 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES APPROCHES MARXISTES
C’est la seule approche en Relations Internationales dont le nom provienne d’une personne, et pourtant bien que MARX ait régulièrement commenté l’actualité internationale, il n’a jamais produit une analyse complète des relations internationales, c’est plutôt une collection de commentaires.
Il faut souligner que cette approche a été pendant très longtemps construitecomme une idéologie qui était à l’origine de la politique étrangère de certains pays (URSS, Chine, Angola) et qui fut ignorée en Relations Internationales notamment pendant toute la période de la guerre froide.
D’autant plus que si on regardait la politique internationale de STALINE, on voyait un certain réalisme. Le marxisme a ce moment la ressemblait plus à une doctrine qui pouvait êtreexpliquée par les réalistes, les libéraux, mais qui ne pouvait par expliquer les Relations Internationales entre différents pays.
Il faut retracer l’évolution chronologique des différents courants marxistes. On va replacer les écrits dans leu contexte d’émergence. Il faut repartir aux origines de MARX, revenir sur les théories de l’impérialisme, puis on étudiera la théorie de la dépendance qui nousarrive de l’Amérique latine, il faut survoler les approches marxistes des années 1980, et on tentera de voir ce que les marxistes ont essaye de faire, revenir sur les éléments clés de leur approche.
Karl MARX (1818-1883) est un journaliste, activiste et analyste politique. Il croit en des possibilités du changement à travers une action révolutionnaire organisée. C’est véritablementcelui qui va articuler la théorie du marxisme, qui se développera principalement après sa mort. C’est un étudiant moyen qui fait des études de philosophie, puis il va émigrer à paris. Karl MARX écrit énormément des petites chroniques, de petites analyses. Il écrit beaucoup sur l’économie et l’étude sociale. C’est à paris qu’il va rencontrer ENGELS qui va l’aider à immigrer à Londres. Lepremier volume sera publié en 1867 et les deux autres volumes seront publiés posthume par ENGELS.
MARX cherche, dans cette œuvre, à comprendre scientifiquement le fonctionnement du capital afin d’offrir à la classe ouvrière un outil de renversement de la classe d’oppression. Il s’oppose à l’analyse économique classique de SMITH et de RICARDO. Pour lui, le capitalisme n’est pas simplement unensemble de lois de marché et n’aboutit pas à un enrichissement mutuel des personnes qui participent à son développement. Pour lui, c’est un mode de production qui émerge d’un processus qui est long, violent, un processus de dépossession des producteurs ruraux des forces de production, et notamment de la terre, qui pendant des siècles a été privatisée. Ce processus a aliéné des personnes de la forcede production. C’est une prolétarisation des travailleurs, c’est l’accumulation primitive du capital qui va conduire à l’émergence d’un groupe qui se définit par le contrôle de ces moyens de production, c’est la bourgeoisie. Il y a toujours un groupe de personnes qui devient maitre de cet outil de production.
Les prolétaires n’ont plus que leur force de travail à vendre, qui est la capacité detransformer des matières première en biens, qui produit de la valeur ajoutée ; une plus value en est tirée.
La bourgeoisie de part son contrôle de l’outil de pro exploite le prolétariat. Au XIXème siècle la durée de la journée de travail s’allonge et les salaires baissent à cause de l’inflation, la plus value augmente donc. La bourgeoisie s’enrichit et le prolétariat ne contrôle plus rien.MARX prend en compte dans son analyse toute l’évolution technologique du capital et notamment toute l’évolution de la productivité.
MARX va mettre en lumière les conséquences de ce processus d’accumulation du capital. Pour beaucoup de pays qui ont été colonisé, cette privatisation de la terre est capitale. Les populations ont été séparées de leurs liens avec la terre et aujourd’hui le...
tracking img