Les charmes de la comedie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (634 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Premièrement, le charme de la comédie, c’est surtout le rire, la sourire. La comédie fait rire en se moquant des vices de l’homme et de l’absurdité de ce qui l’entoure comme la société ou encore lemonde dans lequel il vit. Le spectateur peut alors se libérer de ses angoisses en se sentant supérieur aux personnages avec leurs défauts. Ce qui nous fait rire est c’est aussi l’exagération, l’excèsdans les situations, les mots, les gestes, ou les caractères : par exemple dans Le Bourgeois Gentilhomme de Molière, Cléonte s’est déguisé et utilise du faux turc avec Covielle (« Ossa binamen sadocbabally oracaf ouram »). Mais la comédie peut aussi rendre moins grave une situation plutôt tendu (comme dans l’extrait d’Antigone : la scène entre Antigone et le garde). Et puis la comédie nous aidetoujours a monte le moral car elle cherche à voir la vie d’un regard optimiste, elle a toujours une fin joyeuse.
Deuxièmement, la comédie est un miroir du monde. Dans la comédie les personnages sonttrès proches de la réalité. Ce sont tous, plus ou moins, des personnages à qui l’on peut facilement s’identifier. Puisque la comédie met au grand jour les vices et défaut de la société, elle nousindique aussi comment, ou quoi, changer. En effet, dans l’extrait La Critique de L’Ecole des femmes , nous apprenons que dans la comédie, l’auteur doit peindre des hommes d’après nature, de facon que sesportraits ressemblent et qu’on puisse reconnaître les gens de notre siècle. Par exemple, dans l’extrait Le Bourgeois Gentilhomme , Molière dénonce le « snobisme » des bourgeois se prenant pour desnobles. « Le devoir de la comédie étant de corriger les hommes en les divertissant, j'ai cru que, dans l'emploi où je me trouve, je n'avais rien de mieux à faire que d'attaquer par des peinturesridicules les vices de mon siècle..." écrit Molière dans le premier placet pour Tartuffe. Ainsi il a voulu instruire en plaisant, en faisant rire. M. Jourdain sera donc un personnage ridicule. C'est un...
tracking img