Les faits scientifiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4181 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juillet 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Un fait est une donnée constatable de l'expérience, dont l'objectivité est cependant discutable, dans la mesure où son sens dépend de l'interprétation qu'on en donne et d'une construction théorique préalable, surtout en science.

INTRODUCTION. - On définit couramment la méthode expérimentale par le passage des faits aux lois. Mais que faut-il entendre par « un fait », et qu'est-ce que lequalificatif de « scientifique » ajoute à la signification de ce mot ? A. Le fait. - a) Etymologiquement, le mot « fait » désigne ce qui a été fait (factum), c'est-à-dire effectivement réalisé. b) Dans l'usage courant, on considère comme fait ce qui est réel par opposition à ce qui est soit imaginé, soit conçu comme théoriquement possible (la pratique qu'on oppose à la théorie s'appelle aussi le fait),ou comme exigé par le droit. (On connaît assez l'opposition : en fait, en droit.) c) Nous pouvons définir le fait : une donnée de l'expérience. Donné, le fait n'est pas construit comme la conclusion d'un théorème ou comme une hypothèse scientifique.
QU'EST-CE QU'UN FAIT ? |   |
Résumé: le fait est-il quelque chose de donné, ou de construit ? Réponse à cette question à travers l'analyse dedeux sortes de faits : le fait historique et le fait scientifique. |
| |

PlanINTRODUCTIONI - le fait historiqueII - le fait scientifique  |

INTRODUCTIONAnalyse de l'énoncé 1) question d'essence : quelle est la caractéristique essentielle d'un fait, comment reconnaître ce qui fait qu'un fait est un fait ?2) le problème est que la notion de fait n'est pas utilisée univoquement : on peut leconstater en renvoyant aux multiples usages que l'on peut faire de cette notion. a) d'abord, le sens commun utilise l'expression : " c'est un fait " ; que veut-on dire par là ? Cela sous-entend qu'est un fait ce qui a été dûment établi, ce qu'on ne peut remettre en cause. Quand on dit de quelque chose que c'est un fait, on veut dire à la fois que c'est quelque chose qui est, qui existe, et aussi,que c'est une donnée indiscutable, objective.b) On en arrive alors à un second emploi du mot " fait ", qui est que le fait est ce qui s'oppose au nécessaire. En effet, le fait est du côté de l'existence, donc, du côté de ce qui arrive, de façon contingente. C'est cet emploi du mot " fait " qu'on retrouve dans de nombreuses philosophies du 17e. Ainsi, Hume oppose, dans la section IV de l'Enquête,les choses de fait (matters of fact) aux relations d'idées. Par exemple, les propriétés de la géométrie euclidienne ne sont pas, ou ne relatent pas, des faits, en ce qu'elles ne dépendent pas de ce qui existe réellement. Ainsi Hume dit-il que même s'il n'existait jamais de triangle dans la nature, la géométrie d'Euclide restera toujours vraie. Par contre, une chose de fait, comme par exemple " lesoleil se lèvera demain ", peut être vraie ou fausse, sans que cela existe ou non. En effet, contrairement à ce qui se passe avec les vérités géométriques, qui réfèrent à un monde d'idées (pas au sens platonicien, mais au contraire au sens où ça n'a pas d'existence réelle), on peut sans aucune contradiction penser le contraire de notre proposition de fait, ie, que le soleil ne se lèvera pas demain.Le fait renvoie donc au domaine du contingent, et c'est ce qui arrive et aurait pu être autre qu'il est.3) On parle ainsi d'un " fait historique " : par exemple, c'est un fait que la révolution française a eu lieu en 1789. (A développer)
4) On parle encore d'un fait scientifique : par exemple, les corps tombent tous à la même vitesse (cf. Galilée). C'est quelque chose d'objectif, qui a étévérifié, et donc, établi, accepté par tous les scientifiques. Qui obéit à des mesures bien strictes. Description de ce qui se passe réellement dans notre monde. Qu'est-ce qui nous permet de parler de " fait " dans chacun des usages que nous en avons énuméré ? On constate que ce qui semble caractériser le fait, c'est que c'est :- quelque chose qui " est " réellement, ou qui arrive, qui aurait pu être...
tracking img