Les figures de styles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (967 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
- LES FIGURES DE STYLE -
La figure de style est un procédé qui consiste à exprimer une idée et à l’enrichir au-delà de la simple communication du message. Elle repose sur un travail sur le sens desmots, leur sonorité ou leur ordre dans la phrase.
Voici les principales figures de style :
1. Les figures de répétition : elles reposent sur la reprise de mots ou de structures syntaxiques
•L’anaphore : répétition d’un mot ou d’un groupe de mots, en tête de vers ou de phrases.
• Le pléonasme : l’un des termes employés est superflu pour le sens. Monter en haut, descendre en bas, l’ondehumide…
• Le parallélisme : reprend une structure syntaxique semblable pour deux énoncés. Celui-là est riche, qui reçoit plus qu’il ne consume ; celui-là est pauvre, dont la dépense excède larecette. La Bruyère
• La gradation : succession de mots ou de groupes de mots d’intensité croissante ou décroissante. Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue. Racine, Phèdre
• L’accumulation : figure qui consiste à accumuler les mots pour rendre l’idée plus frappante.
« ils ont des pointes, des épines, des lames, des griffes, des ongles ».
• La répétition : un même mot est reprisplusieurs fois, et les mots répétés sont séparés dans la phrase ou dans le texte. «La justice sans la force est impuissante ; la force sans la justice est tyrannique. La justice sans force estcontredite, parce qu’il y a toujours des méchants ; la force sans la justice est accusée ». Blaise Pascal, Les Pensées

2. Les figures de construction : elles reposent sur l’ordre et le choix des groupesde mots
• le chiasme : reprend des mots ou des catégories grammaticales dans un ordre inversé AB/AB devient donc AB/BA. Le matin est neuf, neuf est le soir. Robert Desnos. « Ce n’est pas l’Etatqui appartient au Prince, c’est le Prince qui appartient à l’Etat. » Diderot
• l’ antithèse : elle rapproche des mots qui désignent des réalités opposées. « Et monté sur le faîte il aspire...
tracking img