Les medias et la politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1082 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I-les medias véhiculent une image des hommes politiques différente de la réalité

Comment les médias peuvent-ils contribuer à améliorer l’image de l’homme politique ?
La politique souffre aujourd’hui d’un déficit croissant de crédibilité, elle intéresse moins qu’auparavant et n’inspire plus guère confiance, la classe politique est aux yeux des concitoyens de moins en moins respectable. Pourfaire face à cette désaffection grandissante, les hommes politiques pensent souvent que pour être crédible il faut être présent dans les médias et notamment dans les médias de masse comme la télévision. Et ce raisonnement n’est pas un hasard car dans une démocratie comme la France les médias ont une influence croissante sur l’opinion publique. Les hommes politiques cherchent à leur plaire pourdonner une image positive de leur personnalité, de leur action et accroître leur côte de popularité, cela entraîne des relations souvent ambiguës, tumultueuses voir conflictuelles entre hommes politiques et médias, médias qui jouent un grand rôle dans la formation de l’opinion publique d’où une nécessité de respecter une certaine éthique : exactitude des informations, vérification des sources,objectivité journalistique… La télévision est donc devenue une véritable institution, un élément plus qu’essentiel de la communication pour les hommes politiques.
La nouvelle tendance, depuis quelques années, ce sont ces hommes politiques qui vont dans des émissions de variété du type « Vivement dimanche » ou « On ne peut pas plaire à tout le monde, ce sont des émissions où ils peuvent rompre un peuavec leur image traditionnelle et ceci est moins risqué que d’aller dans des émissions dites politiques. Ce qui semble en tout cas certain c’est qu’entre émissions politiques, émissions de divertissement l’homme politique moderne est partout et ne peut échapper à l’influence croissante des médias qui sont vus dans la plupart des pays comme le quatrième pouvoir !
A un an des élections cette véritéest encore plus probante car à gauche comme à droite le choix d’un candidat à la présidentielle de 2012 attise les rivalités entre partis et si certains prétendants semblent plus à l’aise face aux médias que d’autres, chacun veut « tenir le haut de l’affiche » et être visible dans tous les médias et surtout la télévision. Pendant une émission la présidente de la région Poitou Charente a même dansédu rap avec la comédien Jamel Debbouze, une façon sans doute de se faire apprécier du jeune public…Chaque candidat essaye donc à sa manière de « séduire » les lecteurs. La politique est affaire de stratégie, tout ce qui s’en approche est planifié, organisé et chaque passage d’une personnalité politique dans une émission de télévision est calculé et préparé par des équipes entières afin de rendreles politiciens « meilleurs » face aux médias.

Jusqu’où peut aller l’influence des médias

L’information n’a plus de frontière, nous pouvons donc sans cesse enrichir notre savoir et réagir. Mais l’information peut parfois être diffusée de façon néfaste. Cette fameuse expression : « Trop d’information tue l’information » peut parfois dire vrai.
De nouvellestechniques de persuasion sont utilisées à travers les médias. Nous pouvons citer l’exemple de la rhétorique médiatique des hommes politiques, qui est celle de l’émotion, du direct, de l’expérience et du témoignage, bien plus que celle de l’analyse et du raisonnement. Les médias ont une influence sur le peuple, sur l’opinion publique, alors qu’autrefois, l’électeur s’informait uniquement par la lecturedes journaux, les outils actuels de communication instituent une sorte de suffrage instantané, puisque l’auditeur intervient à l’antenne pour donner son avis, et que le téléspectateur est invité à des émissions de débats politiques.
Les médias peuvent aussi avoir un rôle très dangereux. Ces méthodes sont aussi appelées « bourrage de crâne ». Il existe d’ailleurs, pour faciliter cette persuasion...
tracking img