Les modes de travail des entreprises de manutention

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1372 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 juillet 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION
L’entreprise de manutention, en qualité d’auxiliaire terrestre du transporteur maritime, collabore activement à l’exploitation commerciale du navire. Elle effectue des opérations à bord des navires et des opérations terrestres dans l’enceinte portuaire où transitent des quantités de marchandises diverses et variées. De sa compétence dépendent, bien souvent, la réputation du port etle choix de celui-ci. Coûteuses, les opérations de manutention absorbent à elles seules plus de la moitié du prix du fret ; délicates, elles sont à l’origine de nombreuses avaries subies par la marchandise ; multiples, elles concernent des prestations, tant de transport de passagers que de marchandises.
Sur le plan historique, l’entreprise de manutention maritime est apparue avec l’essor dutrafic maritime dans la seconde moitié du XIXe siècle et s’est substituée aux portefaix qui avaient déjà pris la relève de l’équipage pour le chargement et le déchargement du navire. Chargeurs et destinataires ont, en effet, renoncé depuis longtemps à procéder directement et par leurs propres moyens, tant au chargement et déchargement des marchandises qu’à leur entreposage dans des hangars.L’entreprise de manutention prend en charge totalement la marchandise pendant son passage dans l’enceinte portuaire, aussi bien à l’exportation, de la réception sur quai à l’arrimage en cale, qu’à l’importation, du désarrimage en cale à la livraison au destinataire. Accessoirement elle assure son entreposage. Pour accomplir sa mission, elle a recours à des moyens considérables en matériel et en personnel.Ceci dit, les impératifs de rapidité et de sûreté de la manutention maritime se sont traduits par une amélioration constante des structures et des techniques : au conditionnement traditionnel sous forme de colis unitaires se sont greffés d’autres procédés tels que la conteneurisation, ou la palettisation. Les opérations de manutention sont réalisées au moyen de matériels divers fixes ou mobiles: grues portiques, chariots élévateurs, tracteurs de manutention, allèges...

I- les modes de travail des entreprises de manutention : une évolution marquante
Nous traiterons les modes de travail de ces entreprises avant l’avènement de la réforme portuaire (Chapitre I), avant de s’interroger sur ces modes après la mise en place de la dire loi (Chapitre II).
A – Les modes de travail avantl’avènement de la réforme portuaire
Avant l’entrée en vigueur de la loi n° 15-02 relative aux ports et portant création de l’Agence Nationale des Ports et de la Société d’Exploitation Des Ports, la manutention matérielle des marchandises pendant leur passage dans l’enceinte portuaire, était marqué par sa dualité.
En effet, l’office d’exploitation des ports détenait un monopole de la manutention àterre, ce pendant que les stevedores effectuaient la manutention à bord. Pour ces derniers, leur rôle consistait en des opérations précises et limitées dans l’espace, c’est-à-dire du sous palan à sous palan. Il s’agit en fait des opérations de chargement et de déchargement, d’arrimage et de désarrimage des marchandises à bord des navires. A terre, c’est-à-dire depuis sous palan jusqu’au point dedépôt de la marchandise et vice-versa, la manutention était assurée par l’ODEP.
Les conséquences de cette situation sont nombreuses. D’une part, il s’est instauré une dualité du contrôle des opérations sur un même navire, un monopole de fait de l’ODEP et un oligopole organisationnel de la manutention à bord, ce qui renchérit les coûts, freine la compétitivité, la modernisation et l’ouverture et conduità des performances sous optimales.
Or, les usagers plus exigeants sur la qualité des opérations matérielles de manutention ne cessent de réclamer la vérité des prix. D’autre part, il n’existe aucun lien légal ou contractuel entre la main d’œuvre dockers et les employeurs. D’où le nécessité de la réforme portuaire.
B- Les modes de travail après l’avènement de la réforme portuaire
Il...
tracking img