Les rapports ouvriers patrons

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1219 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
A la fin du 18e siècle a lieu une révolution industrielle, marqué par l’invention de la machine à vapeur par James Watt, s’en suivit à la fin du 19e siècle une seconde révolution industrielle, elle caractérisée par la découverte de l’électricité et du pétrole. Ces innovations poussent l’économie et l’organisation de la société à changer, ainsi l’ère industrielle est signe d’apparition denouvelles classes sociales tels que la classe ouvrière et la bourgeoisie d’affaire. L’obligation d’augmenter la productivité éloignent ces deux classes sociales.
Comment leurs rapports vont-ils évoluer ?
Pour commencer il faut connaitre la situation de ces deux classes sociales au début de l’ère industrielle, puis voir les dispositifs entrepris par différents acteurs de la société de l’âge industrielpour faire évoluer les relations entre patrons et ouvriers.

Tout d’abord, dans qu’elles conditions vivent les ouvriers et la bourgeoisie d’affaire.
Les ouvriers découlent de l’exode rural, la mécanisation des campagnes les poussant
à aller travailler en ville ou s’installe de nouvelles industries. Celles-ci forcent les villes à s’adapter et à se développer, cependant cette urbanisation vanuire aux ouvriers. Ils sont touchés par le paupérisme, une grande pauvreté de masse du en partie à l’urbanisation trop rapide qui a engendré un entassement de population dans les villes qui ne sont pas encore préparées à accueillir un nombre aussi important d‘habitants. Ces conditions développent des pathologies urbaines, comme l’alcoolisme ou la mendicité. Les pathologies sont égalementprovoquées par la précarité dans laquelle vivent les ouvriers. Face à un accident ou à une maladie quelconque qui les condamneraient directement à un licenciement, ils ne sont pas protégés puisque aucun organisme d’aide comme les assurances maladies ou chômage n’existe. De plus, ce sont des salariés exploités par leurs patrons. Ils doivent effectuer un travail pénible, par exemple le travail à la chaine,imaginé par l’ingénieur Taylor. Ce genre de travail les déshumanisent totalement, et ceci répété durant de longues journées allant jusqu’à quatorze heures, tout cela pour en résultat percevoir un salaire faible. Aucun moyen de contestation permet aux salariés de négocier leurs conditions de travail. Même les enfants sont amenés à travailler, et ne peuvent donc pas aller à l’école et s’instruire pourespérer une évolution de leurs situations. C’est à cause de cela, et par le manque de temps et d’argent que l’ouvrier a une vie culturelle limitée. Ceci s’explique aussi par l’éloignement des centres culturels, qui est causé par la ségrégation socio spatiale des villes mise en place lors de travaux de Haussmann en 1853. La réorganisation de la capitale a placé la population la moins riche dans lepériphérique de la ville pour ne pas ternir son image.
La bourgeoisie d’affaire est la classe dominante de l’âge industriel. Elle représente les patrons de banques, d’industries ou encore de commerces. Les bourgeois en tant que dirigeant d’entreprise sont même arrivés a dépasser la noblesse qui existait dans l’Ancien régime, et qui est désormais appelée l’aristocratie. Cependant entrel’aristocratie et la bourgeoisie d’affaires il existe un lien de dépendance car chacun désire ce que l’autre possède. La bourgeoisie envie les titres de l’aristocratie tandis que cette dernière a besoin de l’argent des bourgeois. Par cette volonté, des mariages mixtes vont avoir lieu, créant ainsi des dynasties comme celle des SCHNEIDER en France, ou des Rockefeller aux Etats-Unis. Les grands patrons ontl’avantage d’être proche du pouvoir politique, et donc d’influencer le fonctionnement du pays, en corrompant les hommes au pouvoir, ou jouant sur les apports que les patrons font à l’Etat, mais aussi lorsque les patrons deviennent eux-mêmes des hommes politiques. Grace à ces moyens de persuasion, la bourgeoisie d’affaire obtient ce qu’elle souhaite, soit empêcher le vote de lois favorisants les...
tracking img