Les relations nord-sud

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1397 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les relations Nord-Sud

Contenus :
-échanges commerciaux
-phénomènes migratoires
-organismes institutionnels (système ONU)
-ONG

Compétences attendues :
-identifier les principaux partenaires du « dialogue » Nord-Sud
-comprendre les enjeux de l’inégalité de développement

A) « Nord » dominant « Sud » dominés

I) Les flux mondiaux des marchandises

Le commerce international s’estfortement intensifié : sa valeur a été multipliée par 20 ces 30 dernières années. Pourtant les directions prises par ces flux ont peu évolué ; ils renforcent au contraire les pôles que représentent les Etats riches de la planète, qu’ils soient importateurs de pétrole ou exportateurs de produits manufacturés.

1) La croissance des échanges

En 2000, les flux internationaux portaient sur 28%d’une production mondiale de biens et services (contre 14% en 1970). Cette progression régulière des échanges est un des signes majeurs de la croissance économique. Ce mouvement s’explique par la montée en puissance des firmes multinationales et l’abaissement sensible des droits de douane. Elle a été aussi facilitée par les progrès réalisés en matière de transport : développement du commerce parconteneurs autorisant le transit de presque tous les produits, progression du fret aérien, croissance des sociétés de transport, comme DHL, Ups, ou Fedex.
Parallèlement, les flux de capitaux et d’information explosent. C’est l’avènement de l’Internet.
Mais la part des pays du Tiers Monde dans les échanges internationaux passe de18% en 1973 à 15% en 1994. En 1973, les trois quarts de leursexportations sont des produits bruts et 60% de leurs importations sont des produits manufacturés.

2) Les produits échangés

Les flux de matières premières et minerais (pétrole en particulier) ont augmenté en tonnages mais ont diminué en part relative, en raison de l’accroissement plus rapide des produits manufacturés (50% des transactions) et des services (21% des échanges). Si ces échanges sonttoujours dominés par les pays industrialisés, des Etats émergents jouent un rôle non négligeable et bousculent le hiérarchie dans certains domaines : ainsi la Chine domine maintenant le marché du textile, des jouets, des ordinateurs portables entre autres, et son poids croissant contribue à saturer le trafic du canal de Panama. Toutefois, certaines matières premières sont moins demandées en raison desmutations industrielles dans les pays développés : des matériaux nouveaux remplacent les matières traditionnelles.

II) Les migrations internationales

1) A la recherche d’une vie meilleure

Les migrations concernent aujourd’hui 200 millions de personnes ; ce sont pour l’essentiel des populations pauvres à la recherche d’une vie meilleure. Ceux qui partent sont pourtant les mieux formés ouceux qui possèdent un petit pécule à investir dans le voyage.
A ces flux volontaires s’ajoutent des flux de réfugiés, au gré des conflits qui touchent les pays du Tiers Monde. Il s’agit là de mobilités régionales de proximité ; on part dans l’urgence, pour trouver refuge dans un camp que le HCR gère, de l’autre côté de la frontière.

2) Des flux mal maîtrisés

Les différents pays d’accueil,quelle que soit leur politique d’immigration (relativement accueillante comme aux Etats-Unis, au Canada, en Australie ou bien fermée comme l’Europe) s’efforcent de contrôler les déplacements de population. Il en résulte la multiplication des flux de clandestins le long de la frontière Etats-Unis / Mexique ou entre le Maroc et l’Espagne.
Aidés par des passeurs, les candidats à l’exode tentent defranchir la frontière dans des conditions souvent extrêmes. Beaucoup y parviennent après plusieurs essais. On estime ainsi à plus de 10 millions les illégaux vivant aux Etats-Unis.
Contrairement à une idée reçue, les migrations internationales sont aujourd’hui très inférieures à ce qu’elles ont été lors de la grande époque de l’émigration européenne (19e-première moitié du 20e siècle).

B) Les...
tracking img