Les secrets de l'exode: sources de l'histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (582 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LES SECRETS DE L'EXODE
L'origine des Hébreux

I. MESSOD ET ROGER SABBAH: DEUX CHERCHEURS EN QUÊTE DE VÉRITÉ

Ils ont entrepris cette démarche carils étaient intrigués par le fait qu'il n'y est pas de traces matérielles, archéologique de la sortie d'Égypte de tout un peuple et son exode vers Canaan. Comment un peuple a-t-il pu disparaître sanslaisser de tracer. Cet énigme a poussé ces deux chercheurs Messod et Roger a faire des recherches sur ce peuple. D'autre part ils on voulu poursuivre la thèse de Sigmund FREUD selon laquelle Moïseaurait surement était un Égyptien


II. LEUR THÈSE

Selon les auteurs le peuple hébreux en exode conduit par Moïse n'est autre que le peuple égyptien chassé de la ville Akhénaton par le père divinAï régent du pharaon Toutankhanon. Le peuple chassé aurait voulu perpétuer la religion monothéiste établie par le pharaon Akhet Aton grand-père de Toutakhanon, mais leur père divin Aï ayant toujoursconsidérer cette religion monothéiste comme une hérésie les auraient chasser. Le père Divin et ses fidèles aurait à leur tout déserter cette ville qu'ils considéraient comme maudite. Les Hébreuxchassés d'Égypte appelés les Yahouds auraient ensuite cacher leur origine pour ne pas se faire tuer par l'ennemi d'Égypte qui sont les Perses étant donné qu'ils se sont installés sur une terre ennemie.III. LES SOURCES UTILISÉES

Pour établir leur thèse, les auteurs se sont appuyés essentiellement sur des sources écrites notamment sur la bible hébraïque et araméenne avec en plus des exégèsesde Rachid un commentataire au Moyen Âge sur la Bible.
Ils ont utilisés aussi des écrits de Champllion un grammairien contemporain sur les hiéroglyphes.
Enfin Messod er Roger ont utilisés des sourcesarchéologiques dont la tombe de Toutankhanon.
Les deux chercheurs ont croisés ces différentes sources pour pouvoir corroborer leur thèse.



III. LES PROBLÈMES RENCONTRES

La langue...
tracking img