Les symboles de la france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1291 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES SYMBOLES DE LA FRANCE.
La France est un grand pays occidental. Et si on regarde la carte géographique, on verra qu’elle ressemble à un hexagone. Donc, cette figure géométrique symbolise la France sur la carte et les français appellent souvent leur pays l’Héxagone.
[pic].
La France a aussi d’autres symboles.
**********

La Marseillaise est l’hymne nationalde la France

L'histoire.

En 1792, à la suite de la déclaration de guerre du Roi à l'Autriche, un officier français en poste à Strasbourg, Rouget de Lisle compose, dans la nuit du 25 au 26 avril, le "Chant de guerre pour l'armée du Rhin".Ce chant est repris (reprendre) par les fédérés de Marseille participant à (participer à) l'insurrection des Tuileries le 10 août 1792. Sonsuccès est tel qu'il est déclaré chant national le 14 juillet 1795.

Interdite sous l'Empire et la Restauration, la Marseillaise est remise (remmettre) à l'honneur lors de la Révolution de 1830 et Berlioz en élabore une orchestration qu'il dédie à Rouget de Lisle.

La IIIème République (1879) en fait un hymne national. C'est également sous la IIIème République, le 14 juillet 1915, queles cendres de Rouget de Lisle sont transférées aux Invalides. En septembre 1944, une circulaire du ministère de l'Education nationale préconise de faire chanter la Marseillaise dans les écoles pour "célébrer notre libération et nos martyrs". Le caractère d'hymne national est à nouveau affirmé dans les constitutions de 1946 et de 1958 (article 2).

Il n'existe pas de version unique de laMarseillaise qui, dès le début, a été mise en musique sous diverses formes, avec ou sans chant. Ainsi, en 1879, la Marseillaise est déclarée hymne officiel sans que l'on précise la version.

La commission de 1887, composée de musiciens professionnels, a déterminé une version officielle après avoir remanié le texte mélodique et l'harmonie. Le Président Valéry Giscard d'Estaing a souhaité quel'on revienne à une exécution plus proche des origines de l'oeuvre et en a fait ralentir le rythme. C'est aujourd'hui une adaptation de la version de 1887 qui est jouée dans les cérémonies officielles. Parallèlement, la Marseillaise a été adaptée par des musiciens de variété ou de jazz.

Le coq gaulois est le symbole du courage. Le coq apparaît dès l’Antiquité sur des monnaies gauloises.Il devient symbole de la Gaule et des Gaulois à la suite d’un jeu de mots, le terme latin " gallus " signifiant à la fois coq et gaulois.

Disparu au haut Moyen-Age, on le retrouve en Allemagne dès le XIVème siècle pour évoquer la France. A partir du XVIème siècle, le Roi de France est parfois accompagné de cet oiseau sur les gravures, monnaies, etc.

La Révolution française en afait un plus large usage. On le trouve notamment représenté sur des assiettes et sur le sceau du Directoire. Proposé comme emblème à Napoléon Ier par une commission de conseillers d’Etat, il a été refusé pour la raison suivante : " le coq n’a point de force, il ne peut être l’image d’un empire tel que la France ".

A partir de 1830, il est à nouveau très apprécié. Par une ordonnance du 30juillet 1830, le coq gaulois doit figurer sur les boutons d’habit et doit surmonter les drapeaux de la garde nationale.

Naturellement dédaigné par Napoléon III, il devient un symbole quasi officiel sous la IIIème République : la grille du parc du Palais de l’Elysée construite à la fin du XIXème siècle est ornée d’un coq et la pièce d’or frappée en 1899 également. 

Il est surtoututilisé à l’étranger pour évoquer la France, notamment comme emblème sportif.

*********
[pic]
Emblème national de la 5-ième République, le drapeau tricolore est né de la réunion des couleurs du roi (blanc) et de la ville de Paris (bleu et rouge). Aujourd’hui, le tricolore flotte sur tous les bâtiments publics, il est déployé dans la plupart des cérémonies officielles...
tracking img