Les violences conjugales

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4918 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La violence conjugale.

De nombreuses femmes sont exposées quotidiennement à des comportements agressifs et destructeurs de la part de leur conjoint. Elles sont victimes de violences conjugales.

I – Définition de la violence conjugale.

1) Qu’est ce que la violence conjugale ?

La violence conjugale désigne des comportements violents et agressifs d’une personne à une autre au seind’un couple. Ces comportements menacent l’intégrité physique et psychique de la personne victime.

Ces comportements sont punis par la loi, ils constituent une atteinte aux droits de la personne. Personne ne peut prétendre pouvoir disposer d’un individu à sa guise, même s’il s’agit de son propre conjoint(e).

La violence est souvent faite aux femmes même s’il reste quelques cas isolés d’hommessubissant des violences de la part de leur conjointe.

La violence conjugale fait partie de l’ensemble des « violences faites aux femmes ». Ces violences, aussi dites sexistes, ont pour point commun de toucher des individus en raison de leur appartenance au groupe social des femmes, qui est un groupe qui occupe, historiquement, une position d’infériorité dans l’organisation de la société.2) Les différentes violences.

Il existe quatre formes de violences :
- La violence verbale et psychologique,
- La violence économique,
- La violence physique
- La violence sexuelle

a) La violence verbale et psychologique.

La violence verbale et psychologique est une atteinte à l’intégrité psychique de l’autre qui joue principalement sur la peur et ladégradation de l’image de la victime. L’homme commence par instaurer un climat de tension, de peur, voir même de terreur par des cris, des ordres et des menaces. Il s’en prend ensuite à l’identité de sa partenaire en critiquant son physique, sa façon d’être habiller, ce qu’elle fait et ce qu’elle pense. Les insultes et les humiliations participent à la dégradation de l’image de soi.

Cette forme deviolence est très répandue. Cependant elle est difficile à repérer car elle ne laisse pas de traces apparentes mais elle reste très destructive. Elle peut aussi s’accompagner d’un isolement des femmes qui se coupent de leurs relations amicales, familiales ou professionnelles, sous la pression de leur conjoint, qui leur permettraient de reprendre confiance en elles.

b) La violenceéconomique.

La violence économique peu prendre des formes différentes. Elle peut empêcher l’autre de travailler, de contrôler ses dépenses, d’accumuler les dettes en son nom, de lui confisquer son revenu…
Elle prive donc les femmes de la libre disposition de leurs ressources.

c) La violence physique.

La violence physique constitue une atteinte à l’intégrité physique des victimeset à leur liberté de mouvement. C’est la forme de violence la plus identifiable, puisqu’elle laisse des traces visibles. C’est aussi la plus dénoncée et sanctionnée. Cette violence renvoie à l’image des traditionnelles « femmes battues ». Les coups portés peuvent laisser des séquelles irrémédiables et mettre des femmes en danger de mort.
[pic]
d) La violence sexuelle.

La violencesexuelle comprend les sévices sexuels et les viols, la contrainte pornographique et l’exploitation sexuelle. Les femmes qui en sont victimes se trouvent dépossédés de leur corps.

Ce type de violence est très difficile a exprimer car les femmes doivent lever à la fois le tabou des violences mais aussi celui de la sexualité.

[pic]
 

3) Cycle de la violence.

On sait que desobservations ont montré que l’usage de la violence n’est pas constant. On peut donc le représenter comme un cycle qui se déroule sur plusieurs périodes.

Il y a tout d’abord l’accumulation de tensions. C’est à cause de ces accumulations que l’homme a recours à la violence physique. Ces accumulations de tensions sont en fait des mécontentements éprouvés par l’homme qui veut tout diriger mais qui...
tracking img