Lettre 81, les liaisons dangereuses (fiche bac)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (437 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Présentation

=> La lettre 81 est la lettre la + longue du roman, fait une pause dans l' action et présente des enjeux du récit et le mystère de son héroïne.
=> Met en évidence lamaitrise de soi la manipulation d' autrui et de l' hypocrisie => libertinage.
=> Forme de confession

Lecture analytique

I Un apprentissage autodidacte et rigoureux
En se ventant de nejamais manquer à ses « règles » et à ses « principes », Merteuil ajoute qu c' est elle qui les a créés => c' est par 1 travail sur soi exigeant, ascétique, à mi chemin de la science et de l' art, qu'elle a créé son personnage de libertine.

Méthode scientifique inspirée des Lumières
=> ch.lex. de la raison et de la science (« profondes réflexions » « observer », « chercher ») + sadémarche quasi-scientifique et sa volonté de connaissance de l' homme font d' elle l' héritière des penseurs matérialistes et sensualistes des Lumières.

Un art de la feinte
simuler etdissimuler st 2 autres armes pr percer les masques des autres sans jamais «se laisser pénétrer». => évite d' être étourdie ou distraite pr mieux observer et écouter. Elle s' exerce à contrôler sesexpressions et émotions jusqu'à maîtriser 1 parfait dédoublement.
=> par sa volonté et son esprit, Merteuil cherche à modeler son corps et ses sentiments (comme un artisan transforme la matière « je me suistravaillée ».

II Recherche acharnée de la toute-puissance
=> le but de Merteuil est le pouvoir absolu sur soi et autrui

La maîtrise de soi
=>M. veut exercer unesouveraineté absolue sur son corps, coeur et esprit. Nous relevons un ch.lex. du pouvoir de l' auto-contrôle (=> verbes pronominaux « je me... » + « je n' avais à moi que ma pensé » ).

Le pouvoir surautrui
=> impénétrable elle use de son savoir pour pénétrer autrui => « ce travail sur moi-même avait fixé mon attention sur l' expression des figures et le caractère des physionomies »....
tracking img