Licence les flux logistiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 47 (11560 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Marc GILQUAIN Licence professionnelle de logistique hospitalière
Quentin NICOLAS

Mémoire de fin d’étude :
La gestion des flux dans les établissements de santé

[pic]
[pic] Année universitaire : 2008 / 2009

Sommaire :

Sommaire : 2

Remerciements : 4

Introduction : 5

Chapitre I – La logistique en amont de l’établissement de santé 7

Section 1 : La blanchisserie,une activité nécessaire au fonctionnement des centres hospitaliers 7

1.1 – Faire ou faire faire ? 7

1.1.1 – Faire : avantages et inconvénients 7

1.1.2 – Faire faire : avantages et inconvénients 7

1.2 – Faire : les moyens mis en œuvre 9

1.2.1 – Moyens organisationnels 9

1.2.2 – Moyens techniques 10

1.2.3 – Moyens humains 12

Section2 : La restauration : une des préoccupations majeurs de la logistique hospitalière 14

2.1 – Externaliser le processus ou pas ? 14

2.1.1 – Unité de production centralisée 14

2.1.2 – Prestataire de service de restauration 15

2.2 – La production des repas 16

2.2.1 – Moyens organisationnels 16

2.2.2 – Moyens techniques 18

2.2.3 – Moyens humains20

Chapitre 2 – La convergence des flux vers le patient et les unités de soins 22

Section 1 : La distribution du linge jusqu’à l’unité de soins 22

1.1 – Expédition du linge blanchi 22

1.1.1 – Calculs des dotations 22

1.1.2 – Les unités de manutention utilisées 22

1.2 – La distribution du linge à usage unique 24

1.2.1 – Pour le patient 241.2.2 – Pour le personnel 25

Section 2 : L’acheminement des repas jusqu’au client 26

2.1 – Des contraintes de distribution importantes 26

2.1.1 – Les régimes de chaque patient 26

2.1.1 – Les horaires 27

2.1.1 – La température 28

2.2 – Comment répondre à ces contraintes d’un point de vue humain 30

2.2.1 – Qui doit s’en occuper ? 30

2.2.2– Que faire en cas d’affluence exceptionnelle ? 30

Chapitre 3 – Le traitement des flux sortants liés à l’activité de l’établissement de santé 31

Section 1 : La collecte et le traitement du linge sale 31

1.1 – Qui doit s’en occuper et comment ? 31

1.1.1 – La centralisation du linge par les ASH 31

1.1.2 – La collecte de celui-ci par le service logistique 321.1.3 – Les particularités de la collecte du linge contaminé 33

1.2 – Traçabilité du linge : la technologie RFID 34

1.2.1 – Quid ? 34

1.2.2 – Les atouts que l’on peut en retirer 35

1.2.3 – Mais ne pas en oublier pour autant certaines contraintes 35

Section 2 : L’évacuation des déchets assimilables aux ordures ménagères 36

1.1 – Des contraintes destockages importantes 36

1.1.1 – Des caractéristiques physico – chimiques particulières 36

1.1.2 – Un manque de place récurant 37

1.1.3 – Un coût financier élevé 37

1.3 – Comment répondre aux exigences du développement durable ? 38

1.3.1 – Par l’amont 38

1.3.2 – Par l’aval 38

Conclusion : 40

Liste des annexes : 42

Annexe 1 : HorairesRéception Linge sale 43

Annexe 2 : Procédure de maîtrise distribution/expédition 44

Annexe 3 : Plan cuisine centrale CHU de Dijon 45

Annexe 4 : Plan du CHU de Nantes 46

Annexe 5 : Procédure de distribution finale des repas du midi et du soir en barquette. 47

Annexe 6 : Procédure de distribution finale des repas du midi et du soir en assiette. 50

Glossaire : 53

Sources : 54Remerciements :

Nous tenons à remercier dans un premier lieu M. Hubert FAVELIER, Directeur des affaires économiques du CHU de Dijon, qui nous a orientés vers les personnes les plus habilitées à répondre à nos questions.
Nous remercions particulièrement Melle. Amandine GAUTHIER, responsable qualité restauration, pour nous avoir fait visiter la cuisine centrale du CHU de Dijon...
tracking img