Linguistique contrastive

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1646 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’adhésion à l’OMC, dans le cadre des accords de l’Uruguay
round signés à Marrakech le 15 avril 1994, puis la signature de
l’accord d’association avec l’Union européenne le 17 juillet 1995 à
Bruxelles, ont inscrit clairement la Tunisie dans une démarche
d’ouverture et de libéralisation de son économie. Ces engagements
internationaux achèvent également, et sans possibilité de retour enarrière, la rupture avec une stratégie de développement autocentré
qui avait prévalu depuis l’indépendance, rupture dont les premiers
actes avaient été la mise en oeuvre, en 1986, d’un programme
d’ajustement structurel. « Nous sortons de trois décennies d’industrialisation
réalisée dans le cadre d’une économie administrée. On
veillait à ce qu’il n’y ait pas de concurrence intérieure et legouvernement barrait la route à la concurrence extérieure » déclarait
en 1995 M. Slaheddine Bouguerra, ministre de l’Industrie.
« L’accord d’association avec l’Union européenne est une chance.
Nous avons l’opportunité de nous arrimer à un espace économique
disposant d’un très fort potentiel de développement. La balle est
aujourd’hui dans le camp des chefs d’entreprises qui doivent aller
de l’avant »12.
Ce discours renvoie aux conclusions de la théorie économique
classique 13 sur les bénéfices, en termes de croissance, de la libéralisation
économique. Il est cependant, dans son expression tunisienne,
complété par une approche « listienne » 14, avec la mise en
place d’un Programme de mise à niveau de l’économie (PMN),
dont la philosophie peut être illustrée par ces propos de F. List quipréconisait, en accompagnement d’une ouverture des frontières,
« une intervention de l’Etat dans le domaine industriel, accompagnée
d’une protection éducative en faveur des industries naissantes, le
temps de mettre à niveau les capacités de production de la nation
avec celles des nations les plus avancées ».
Cette libéralisation et l’ouverture de l’économie sous une
conduiteinterventionniste de l’Etat s’inscrivent naturellement dans
l’histoire économique récente de la Tunisie, marquée par une
politique de développement dans le cadre de plans quinquennaux
excessivement dirigistes lors des premières décennies de l’indépendance,
plus souples et « glissants » depuis le début des années
1990. Elle fait également écho au souci permanent d’un développement
équilibré socialement,dont les fondements peuvent être
mis à mal par une ouverture trop rapide à un moment où afflue sur
le marché du travail une classe d’âge nombreuse et éduquée.
La compréhension du programme de mise à niveau tunisien
suppose en effet de rappeler le contexte socio-économique dans
lequel il s’inscrit (première partie). Ses modalités de mise en oeuvre,
qui sont exposées dans une deuxième partie,renvoient à la logique
de modernisation des relations entre le secteur public et le secteur
privé. Dans le cadre d’un nouveau « contrat social », l’Etat agit
davantage en tant que régulateur d’une politique de croissance
accélérée portée par un secteur privé. Ce dernier est devenu l’acteur
principal pour la création d’emplois, l’investissement, les ressources
en devises. S’il est prématuré dedégager des conclusions robustes
des résultats du programme, une première analyse des impacts est
présentée dans une troisième partie.
Enfin, une description synthétique des objectifs et des modalités
d’intervention de l’AFD en appui à ce programme de mise à niveau
est présentée. Un exposé succinct des impacts de ces concours
conclut cette dernière partie.
2.1. Contexte et ambition duprogramme de mise à
niveau de l’économie
Eléments de cadrage macroéconomique
« Grâce à un rythme régulier de réformes structurelles et à une
saine gestion macroéconomique, la Tunisie a enregistré, au cours
des deux dernières décennies, une croissance rapide et soutenue
» 15. Le PIB a augmenté en moyenne de 4,3 % entre 1987 et
1996 et la croissance est passée à 5,2 % au cours du IXe Plan...
tracking img