Linguistique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2978 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L'INFINITIF

1. Définition
L'Infinitif, tout comme le Participe passé, le Participe présent et le Gérondif, sont à l’origine des formes verbales impersonnelles et a-temporelles. Ces modes, qui ont reçu le nom de mode quasi-nominal (Gustave Guil-laume), se caractérisent par la non actualisation (virtualité) du procès. En effet, le procès signifié par le verbe à l'infinitif ne porte ni la marquede la personne (on parle parfois de sujet phonétiquement nul), ni celle du temps. Avec l'infinitif, nous sommes à la frontière du verbe et du nom (coucher  le coucher). C'est la forme d'entrée que les dictionnaires donnent au verbe.
Dans les énoncés :

Je veux
Tu voulais
Nous voudrions partir.
partir.
partir.

le procès exprimé par le verbe partir n'a ni valeur temporelle ni agentpropres. Il se repère toujours par rapport au verbe principal (conjugué et donc actualisé).
C’est cette impersonnalité et cette a-temporalité qui sont recherchées dans les maximes, les proverbes, les ordres, etc., où le locuteur cherche à produire un énoncé valable pour toutes les personnes et à tous les temps :
laisser faire laisser passer ; à prendre ou à laisser ; prendre un comprimé le soir.Au niveau de la langue, l’infinitif est un mot dont le statut est hybride. En tant que « verbe » non encore actualisé par la conjugaison, il est susceptible de deux emplois différents, mais dans le discours, c’est le locuteur qui décide de son fonctionnement. Soit il l’utilise (1) comme un simple nom, soit (2) comme un verbe, avec ce que chacune de ces deux parties du discours implique.
Ilfaut ici préciser ce que nous entendons par emploi et par fonctionnement. L’emploi correspond à la forme de l’unité lexicale en langue telle que le dictionnaire la présente avant son actualisation dans le discours. Par contre, dans le discours, elle va occuper une position syntaxique qui correspond à un fonctionnement. Autrement dit, si le verbe à l’infinitif, au PPé ou au PPa, occupe la position dunoyau verbal, on parle de fonctionnement verbal, s’il occupe une position autre que le noyau verbal, grâce au test de la commutation, nous pouvons dire qu’il a un fonctionnement adjectival s’il commute avec un adjectif, ou un fonctionnement nominal s’il commute avec un SN, ou encore un fonctionnement adverbial s’il commute avec un SA. Dans les trois derniers cas, là où la forme verbale n’occupepas la position de noyau verbal, l’analyse consiste à en préciser la fonction syntaxique.

2. Morphologie
L'infinitif présente différentes formes selon qu'il est actif ou passif :

L'Infinitif actif L'Infinitif passif
simple composé surcomposé (vieilli) composé surcomposé
manger avoir mangé avoir eu mangé être mangé avoir été mangé
partir être parti *
*
*

3. Les emplois del'Infinitif
L'infinitif est un mot qui peut avoir deux emplois différents.

3.1. emploi nominal
Il s’agit d’un problème de lexicologie. Dans certains cas, l'infinitif accepte, d'être affecté d'un déterminant. Il perd alors toutes les caractéristiques de la classe grammaticale du verbe pour devenir un simple nom :

Verbe Nom
aller
avoir
devoir
coucher
être
goûter
manger
pouvoir
savoir
unaller simple
les avoirs
un devoir à domicile
le coucher du soleil
l’être humain
prendre son goûter
le manger
un pouvoir absolu
le savoir

Cette opération est appelée par la lexicologie traditionnelle dérivation impropre ou substantivation du verbe. Elle reçoit également les noms de transfert ou translation. Cet emploi est exclu de l’analyse du verbe.

3.2. emploi verbal
Quandl’infinitif possède les propriétés syntaxiques d’un verbe conjugué, à savoir l’agent et la transitivité , on dit qu’il a un emploi verbal.
3.2.1. Sur le plan morphologique, l'opposition entre la forme simple et la forme composée, qui rappelle for-mellement l'opposition présent/passé composé, permet d'exprimer une différence aspectuelle (mais non temporelle), celle du non accompli pour la forme...
tracking img