Louis bary

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (576 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Antoine-Louis Barye
Né le 24 septembre 1795( 2 Vendémiaire de l'An IV) à Paris, Antoine-Louis Barye est un sculpteur français réputé pour ses sculptures animalières.
Placé très tôt chez Fourier,un graveur sur acier qui fabrique des matrices destinées à exécuter les parties métalliques des uniformes de la Grande Armée, il s’initie à tous les métiers du traitement du métal et devient unciseleur hors pair. Il entre à l’ École des beaux-arts de Paris en 1818, où il reçoit une formation classique dans l’atelier du sculpteur Bosio et du peintre Gros. C’est en 1831 qu’il se fait connaître dupublic en exposant au Salon le Tigre dévorant un gavial, œuvre tourmentée et expressive, qui le classe aussitôt comme premier sculpteur romantique, alter ego de Delacroix en peinture. Il ne cessedésormais de produire des chefs-d’œuvre, souvent de petites dimensions, qui vont enrichir les collections des cabinets d’amateurs, des deux côtés de l’Atlantique.
En complète rupture avec les tenants duGrand Art qui règnent alors sur l’Institut, Barye ouvre une fonderie et diffuse lui-même sa production, en employant les techniques modernes de son temps. Ses idées républicaines ne l’empêchent pas dese lier avec Ferdinand-Philippe d'Orléans, pour lequel il exécute un surtout de table, chef-d’œuvre des arts décoratifs de cette époque, et de devenir le sculpteur quasi officiel de Napoléon III, sousle règne duquel il réalisera des œuvres monumentales telles que La Paix, La Force, La Guerre et L’Ordre pour la décoration du nouveau Louvre, le Napoléon 1er d’Ajaccio, et une colossale statueéquestre représentant Napoléon III, pour les guichets du Louvre.
Malgré son activité commerciale et sa pratique de l’art qui déroutent les membres de l’Institut, ceux-ci finissent par l’accueillir en leursein, le 30 mars 1868, et l’artiste connaît durant les dix dernières années de sa vie, aisance et reconnaissance. Barye s’éteint le 25 juin 1875, à 21 heures, d’une maladie de cœur dont il...
tracking img