Louis-ferdiand

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (286 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Céline Louis-Ferdinand
(1894-1961)

Louis-Ferdinand DESTOUCHES ( en littérature Céline, prenom de sa mère)

Apres 1914, il etudia la medecine.

A partir 1932étant divorcé et diplomé il partis voyager en Afrique puis Amerique où il ouvrit un cabinet à Clichy. C'est cette année là qu'il écrivit "voyage"
Mais les années 40 levirent saisi d'un antisémitisme aberrant qui ruinèrent l'homme et l'oeuvre. Refugié en 44 en Allemagne puis au Danemark (où on l'emprisonna), il fut condamné à Paris en 50et aùnistié en 51.
De retour en France, il s'installa avec sa 2ème femme, comme medecin des pauvres.
Ses deux ouvrages: "d'un chateau l'autre" (1957) et "nord" (1960)lui rendirent une part de sa renomé.
En 1961 il meurt d'une congestion cérébrale.

oeuvres principales:

Romans et récits:

"voyage au bout de la nuit" 1932"mort à crédit" 1936
"Bagatelles pour un massacre" 1937
"féerie pour une autre fois" 1952
"normance" 1954
"ballet sans musique, sans personne, sans rien" 1959chroniques, pamphlets et souvenirs:

"mea culpa" 1936
"l'ecole des cadavres" 1938
" les beaux draps" 1941
"guignol's band" 1944
"A l'agité du bocal" 1948
"casse-pipe"1952
"entretien avec le professeur Y" 1955
"d'un château l'autre" 1957
"nord" 1960

Céline fut le grand createur de m'entre-2-guerres, le plus revolutionnaires dumoin.
La realité que dennonçe "voyage au bout de la nuit" et émort à crédit" ouvrages d'abord autobiographiques, en parait monstrueuse horrible pour être exacte.
Lasensibilité lyrique de l'auteur, en effet, livrée par la peur, la mort, la guerre à la seule vie élémentaire a quelque chose d'excessif: une frénésie coléreuse sans limite.
tracking img