Luther

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (727 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Martin Luther, né le 10 novembre 1483 à Eisleben (Saint-empire romain germanique)1 et mort le 18 février 1546 dans la même ville, est un moine augustin2 allemand, théologien, professeur d'université,père du protestantisme3,4,5,6 et réformateur de l'Église dont les idées exercèrent une grande influence sur la Réforme protestante, qui changea le cours de la civilisation occidentale7.
Il défial'autorité papale en tenant la Bible pour seule source légitime d'autorité religieuse8. Selon Luther, le salut de l'âme est un libre don de Dieu, reçu par la repentance sincère et la foi authentique enJésus Christ comme le Messie, sans intercession possible de l'Église.
Le 3 janvier 1521, il reçut la bulle Decet romanum pontificem qui lui signifiait son excommunication. Suite aux nombreux débatsthéologiques du haut clergé, l'empereur du Saint-Empire romain germanique et roi d'Espagne, Charles Quint, convoqua Martin Luther en 1521 devant la diète de Worms (Rhénanie-Palatinat, Allemagne). Unsauf-conduit lui fut accordé afin qu'il puisse s'y rendre sans risques.
Face à l'empereur, il refusa à nouveau de se plier aux exigences de l'Église, il proclama notamment :
« Votre Majesté sérénissimeet Vos Seigneuries m'ont demandé une réponse simple. La voici sans détour et sans artifice. À moins qu'on ne me convainque de mon erreur par des attestations de l'Écriture ou par des raisons évidentes- car je ne crois ni au pape ni aux conciles seuls puisqu'il est évident qu'ils se sont souvent trompés et contredits - je suis lié par les textes de l'Écriture que j'ai cités, et ma conscience estcaptive de la Parole de Dieu ; je ne peux ni ne veux me rétracter en rien, car il n'est ni sûr, ni honnête d'agir contre sa propre conscience. Me voici donc en ce jour. Je ne puis faire autrement. QueDieu me soit en aide. »
— Martin Luther9.
Il fut mis au ban de l'empire mais accueilli au château de son ami l'Électeur de Saxe Frédéric III le Sage, à Wartburg, où il composa ses textes les plus...
tracking img