Mal nommer les choses c'est ajouter au malheur du monde

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (837 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde ! »

Les hommes ont communiqué entre eux selon différents codes et ils rencontrent fréquemment des problèmes dus à la communication. Laphrase suivante: « Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde ! » résume la pensée de l'écrivain français Albert Camus. Cet écrivain en marge des courants philosophiques n'a jamais énoncéde tels propos; pourtant, ils lui sont attribués comme un abrégé de sa pensée. Une pareille maxime soulève plusieurs interrogations. En premier lieu, qu'est-ce que “bien nommer les choses “ ? Lesmots « mal » et « choses » restent toujours passablement abstraits. Il est également intéressant de s'interroger sur le sens inverse de cette phrase: est-ce que le fait d'avoir une communication claireet précise donc de “bien nommer les choses”, contribue au bien ?

Mal nommer les choses peut être interprété comme une erreur de communication, intentionnelle ou non. On peut aussi comprendre celacomme une erreur de vocabulaire, axée sur le choix et la précision des mots. L'exemple le plus flagrant démontrant cette citation est le nombre incalculable de quiproquos provenant d'une imprécision,d'un manque de communication, qui se faits divers transforment en, entraînant avec eux rixes, procès. Ces erreurs peuvent se révéler beaucoup plus graves entre états souverains car leurs conséquencesse manifestent sous des formes plus tragiques.
Il peut être important de garder une grande précision lorsque les sujets de communication se révèlent plus dramatiques. Effectivement, lorsqu'ils ontpour objets les différents crimes de guerres, eux-même innommables, il serait judicieux de surveiller le vocabulaire utilisé sous peine de voir disparaître ces crimes abominables parmi les autres crimes.Ainsi, il est impossible de comparer la Shoah avec un autre crime. Sortir les mots de leurs contextes présente le risque de dénaturer le sens originel du mot. On peut illustrer ce fait par l'usage...
tracking img