Management des seniors

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1190 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cet article est disponible en ligne à l’adresse : http://www.cairn.info/article.php?ID_REVUE=MAV&ID_NUMPUBLIE=MAV_007&ID_ARTICLE=MAV_007_0118

Le management des seniors. Introduction générale au cahier spécial management des seniors par Jean-Yves DUYCK et Stéphane BELLINI
| Management Prospective Editions | Revue management et avenir 2006/1 - N° 7
ISSN 1768-5958 | pages 118 à 119

Pourciter cet article : — Duyck J.-Y. et Bellini S., Le management des seniors. Introduction générale au cahier spécial management des seniors, Revue management et avenir 2006/1, N° 7, p. 118-119.

Distribution électronique Cairn pour Management Prospective Editions. © Management Prospective Editions. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment parphotocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par lalégislation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit.

n°7

Introduction générale au cahier spécial Management des Seniors

Le Management des Seniors
par Jean-Yves Duyck
Il n’est qu’à consulter la presse quotidienne pour s’apercevoir combien les seniors intéressent les médias. Comme consommateurs, ils constituent une cibleprivilégiée pour les marketeurs alors que comme salariés, ils sont considérés, dans la plupart des cas, comme des poids morts par les entreprises. Il est vrai que les statistiques sont implacables : un cinquième de la population a plus de 60 ans et en 2050, ces personnes seront plus nombreuses que celles de moins de 15 ans. L’AGRH a pris conscience de ces difficultés en créant un groupe thématique « Gestiondes Äges et des Temps » chargé de réfléchir et de tenter de proposer des solutions à ce qui apparait comme une véritable particularité française :« les salariés jetables après 50 ans » (Quintreau,2002).Bénéficiant de l’appui de l’ARACT Poitou-Charentes ce groupe thématique a pris corps dans le cadre des activités du laboratoire CEREGE de l’IAE de Poitiers pour aboutir le 12 mai 2005 à une journéede recherche à laquelle sont venus se joindre de nombreux professionnels à la recherche de solutions inventives. Ce cahier spécial que Management & Avenir a choisi de consacrer au Management des seniors constitue le prolongement de la journée AGRH et rassemble une sélection de cinq communications proposées à la réflexion des chercheurs et des professionnels. En comparant les pratiques françaises(la France se situe au douzième rang européen quant au taux d’emploi des plus de 55 ans) avec celles d’autres pays (Suède,Japon,EtatsUnis), Jocelyne Loos-Baroin montre à la fois la spécificité des pratiques françaises, mais aussi le fait que le faible taux d’activité des 55-64 ans français n’est pas inéluctable. Il est le résultat d’un consensus social s’étant traduit par des successions dedispositifs institutionnels qui ont tous favorisé une discrimination négative à l’égard des travailleurs vieillissants,alors que les pays étrangers fournissent d’autres modèles de maintien dans l’emploi et favorisent l’intergénération L’article collectif des chercheurs du CEREGE dans le cadre picto-charentais met en évidence l’absence de politique générale et d’anticipation des firmes ainsi que lapermanence d’une gestion au coup par coup,probablement issue de la prégnance d’un modèle taylorien ou post-taylorien d’organisation du travail,mais aussi de l’opportunisme des firmes qui ont compris comment utiliser les différents dispositifs de mesure d’âge. En tout état de cause,les pratiques des entreprises comme les dispositifs institutionnels ont pour fondement sous-jacent des représentations...
tracking img