Marche boursier en afrique subsaherienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 49 (12146 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE I : INTRODUCTION GENERALE
I.1 CONTEXTE
Historiquement, le développement a toujours été la préoccupation de tous les états du monde. La révolution industrielle du 18e siècle en est une preuve palpable. Les économistes et les théoriciens du développement ont élaboré plusieurs théories du développement des états, depuis les travaux pionniers de ROSTOW sur la croissance. Nombreusessont les stratégies qui ont été mises sur pied : stratégie de développement par l’industrialisation, par l’agriculture, etc. Toutes ces stratégies de développement doivent commencer par la croissance définie par François Perroux comme «l’augmentation soutenue durant une ou plusieurs périodes longues d’un indicateur de dimension globale : pour une nation le produit globale brute ou net, en termeréel» en d’autres termes c’est une augmentation du volume de production des biens et services d’une année à l’autre. Ceci ne peut être possible que si l’on investit. L’investissement joue un rôle prépondérant dans la croissance économique (N’Zué, 2003) c'est-à-dire dans l’augmentation de la production des biens et services. Ceci justifie la nécessité de s’intéresser aux moyens à mettre en œuvrepour avoir accès au financement de ces investissements.
La théorie nous renseigne sur deux modes au sein des économies : le financement direct et l’intermédiation financière. Le premier s’établit entre les agents en excédent et les agents en déficit sans qu’aucun intermédiaire ne s’interpose entre eux (principalement sur le marché financier). En revanche, dans le second cas de l’intermédiationfinancière (financement indirect), une institution (banques, les compagnies d’assurances, les fonds communs de placement etc.) s’interpose entre les agents en excédent et les agents en déficit de financement. Cet intermédiaire assume ainsi deux fonctions indissociables dans la finance directe. D’une part, il recueille les ressources que les agents en excédent sont disposés à céder momentanément : ileffectue ainsi une collecte des ressources. D’autre part, il oriente les ressources collectées vers le financement des agents en déficit auxquels il assure ainsi le crédit. Ces deux forment ce que l’on appelle le système financier. Ainsi le débat sur le mode optimal à adopter pour un pays est toujours d’actualité. Le marché financier ou le système bancaire?
Le marché financier joue un rôle décisifdans la promotion d’une plus grande efficacité économique. Il dirige les fonds vers ceux qui en ont besoin. Un marché financier qui fonctionne bien est un facteur clé de production. On distingue : Le marché financier au comptant (bourse de valeur mobilière) avec un compartiment des actions et un compartiment des obligations et le marché financier à terme (marché de gré à gré, le marché desfutures etc.).
En 1602 la compagnie hollandaise des indes orientales fût la première société à financer son investissement par la vente publique d’actions, échangées avec un cours déterminé par la confrontation de l’offre et de la demande. Au début du 18e siècle, on va voir les places boursières se multiplier (Londres : 1773 ; Paris : 1724 ; New York : 1792 etc.). Aujourd’hui les états (via lesemprunts obligataires) utilisent cet instrument comme source de financement pour leurs grands projets ainsi que les grandes entreprises y font recours pour leurs investissements. Si Euronext et la London Stocks exchange en Europe, la NYSE (New York Stocks Exchange) aux USA Tokyo au Japon sont incontestablement les plus grandes places financières au monde, depuis les années 1980 de nouvelles placesfinancières émergent grâce aux politiques de libéralisation instaurée par les pays en voie de développement et ont pris les noms de «marchés émergents». La croissance des bourses émergentes a été fulgurante ces dernières années .A partir de1989-1998 the number of developing countries with actively trading stock markets 1989-1998 le nombre de pays en développement avec les marchés boursiers...
tracking img