Marekting mix de logan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3824 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’INDUSTRIE AUTOMOBILE
AU MAROC

[pic]

SITUATION ACTUELLE ET PERSPECTIVES

CAS DE LA LOGAN

GROUPE : ENCADRE PAR:
FATIHA AZMY Mr Mohammed SETTI
ZINEDINNE SAAD
GHIZLANE ELKHAWA
AMAL GHAZAL
TENIMBA KONAT

ANNEE UNIVERSITAIRE2006/2007

REMERCIEMENT

Par ces quelques mots, nous voudronsd’abord remercier, notre Professeur Mr setti mouhammed Qui a bien guider et donner tous les aides possibles.

Mes vifs remerciements à tous mes amis, les sincères, pour leurs encouragements permanents.

Nous ne pourrons terminer mes remerciements, sans exprimer notre gratitude au Mr le directeur de l’école IHEES.

PLAN

Introduction

PARTIE I : L’industrie automobile au Maroc1) Historique
2) Evolution du marché
3) Présentation de l’entreprise Renault.

PARTIE II : Etude du marketing mix : LOGAN AUTO MAROC

1. La politique de produit
2. La politique du prix
3. La politique de communication
4. La politique du la distribution
5. l `analyse SWOT

PARTIE III : Évolutions & Perspectives

6. Les mesures prioritaires pourdynamiser le secteur

Conclusion

Introduction 

Le marché marocain présente d’importantes perspectives de développement en raison notamment d’un niveau de ventes de véhicules neufs deux fois moins importants que son voisin algérien pour une population équivalente. Le tissu industriel marocain, relativement dense, et constitué principalement d’équipementiers et de fournisseursautomobiles spécialisés sur des activités à fort coût en main d’oeuvre (câblage, tôlerie), ce qui constitue aussi une faiblesse dans la mesure où les activités plus demandeuses en capital sont peu présentes dans ce pays.

Outre les exportations de pièces et d’équipements vers l’Union Européenne, le marché marocain, initialement orienté vers le national en termes de véhiculesconstruits, tend aussi à se tourner vers les marchés régionaux et le Moyen-orient. Le Maroc dispose par ailleurs de la seule chaîne de montage dans le Maghreb de véhicules utilitaires ou de tourisme qu’est la SOMACA. C’est en son sein que sont montés les véhicules de Renault (cas de la « Logan »et de la « Kangoo ») et de PSA (« Partner » et « Berlingo »).
Ainsi le marché de la Loganou Renault en général sera traité dans ce présent rapport en insistant sur la stratégie marketing mix adoptée par la maison Renault pour la commercialisation de la Logan. Dans une première partie nous allons présenter l’état de l’industrie automobile au Maroc suivi par l’analyse des 4P de la Logan et une dernière partie qui sera consacrée à l’évolution et les perspectives d’avenir.

PARTIE I :L’industrie automobile au Maroc

1. Historique

Depuis 1996, le marché des véhicules neufs au Maroc enregistre une progression annuelle moyenne de 6 % malgré la stagnation du montage local due à l'essoufflement du projet Fiat. En effet, depuis que le constructeur italien a cessé sa production de « Uno », « Palio » et « Siena » sur les chaînes de la Somaca, Renault et PSA ontbénéficié de plus d’espace pour assurer le montage de leurs propres véhicules légers « Kangoo », « Partner » et « Berlingo ». Cette situation a surtout permis à Renault de s’engager plus avant dans son projet « Logan ». Le Maroc apparaît aujourd’hui comme un site de production qualifié de « plate-forme » où sont produits des véhicules de modèle différents mais de gamme similaire (voituresfamiliales) utilisant des composants communs. En parallèle à une dotation plus riche en équipements.
En 1995, Fiat a signé une convention avec l’Etat marocain en vue de produire des voitures économiques sur les chaînes de montage de la SOMACA. A partir de cette date, les consommateurs ont commencé à modifier leur comportement de consommation en se tournant vers des véhicules neufs, devenus plus...
tracking img