Marketing bancaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5073 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Cours de financements complexes

La crise financière

Origine de la crise financière: crise des subprimes

■ La crise des subprimes (en anglais : 'subprime mortgage crisis') = crise qui touche le secteur des prêts hypothécaires américains et qui a participé au déclenchement de la crise financière de 2007-2009, et notamment de la crise financière de 2008

■ Déclenchée au deuxièmesemestre 2006 avec le krach des prêts immobiliers (hypothécaires) à risque aux États-Unis (les subprimes), que les emprunteurs, souvent de conditions modestes, n'étaient plus capables de rembourser

■ Révélée en février 2007 par l'annonce d'importantes provisions passées par la banque HSBC, elle s'est transformée en crise ouverte lorsque les adjudications périodiques n'ont pas trouvé preneursen juillet 2007

■ Première chute des marchés boursiers à l'été 2007

■ Trouble localisé dans le marché interbancaire qui permet le refinancement des banques

■ méfiance dans la liquidité des "collatéraux" et incertitude sur la localisation des titres contaminés => blocage des relations interbancaires et mise en difficulté de nombre de banques à travers le monde■ Les autorités ont d'abord cru à une crise de liquidité bancaire et les banques centrales n'ont cessé d’injecter massivement des liquidités dans le marché interbancaire

■ À partir de l'été 2007, dépréciations massives passées pour un total de 500 milliards de dollars américains, faisant chuter d'autant les capitaux propres des banques => augmentations de capital de 300 milliards dedollars de la mi-2007 à la mi-2008

Causes de la crise

■ Federal Reserve Bank qui a pratiqué entre 2003 et 2004 des taux directeurs très faibles, suivi d'un réhaussement brutal de ces taux

– But : é́viter la récession aux États-Unis suite à l'éclatement de la bulle internet à partir de mars 2000 et aux attentats du 11 septembre 2001

– 2001: Alan Greenspan abaisse 11fois le taux directeur de la Federal Reserve Bank, le ramenant à 1,75 % jusqu'à 1 % en juillet 2003, le plus bas niveau depuis 1954

– Ce taux plancher restera en vigueur un an

– Compte tenu de l'inflation, les taux d'intérêt sont donc devenus négatifs

– Puis, le taux a été remonté 17 fois, d'abord par Alan Greenspan puis par Ben Bernanke, pour atteindre 5,25 %au milieu de l'année 2006

■ Responsables

– Politiques ayant favorisés directement les conditions de cette crise par des mesures économiques et sociales: Bill Clinton, George W. Bush, Gordon Brown

– Financiers: les PDG anciens et actuels de la compagnie d'assurance American International Group Inc., des banques Goldman Sachs, Lehman Brothers, Merrill Lynch,Halifax-Bank of Scotland, Royal Bank of Scotland, Bradford & Bingley, Northern Rock, Bear Stearns, Bank of England

– Des personnalités telles que le financier George Soros, le milliardaire Warren Buffett et le président d’un fonds d’investissement US John Paulson

■ Contournement des ratios réglementaires de solvabilité bancaire par la titrisation des créances américaines risquées■ Autres causes

■ Aux États-Unis les intérêts hypothécaires soient déductibles de l'impôt, ce qui incite les propriétaires à s'endetter

■ Les propriétaires peuvent abandonner leur dettes en cédant leur maison

■ Le Community Reinvestment Act (CRA) de 1977 a limité le pouvoir des institutions financières de refuser des prêts

■ Le Department of Housingand Urban Development (HUD) a imposé des cibles aux institutions financières de façon à ce que la clientèle moins fortunée ait accès au crédit hypothécaire

■ en 2005, 52% des hypothèques rachetées par Freddie Mac et Fannie Mae devaient provenir de ménage gagnant moins que le revenu médian de leur région et 22% de ces prêts devaient être accordés à des ménages gagnant moins de...
tracking img