Marketing kiabi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1366 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

&

[pic]

[pic]

Étude de cas

« Comment séduire la cible des 18-25ans ? »

SOMMAIRE

Introduction

I –

A)

B)

C)

II –

A)

B)

III-

INTRODUCTION

Créé par Patrick Mulliez à Roncq en 1978, Kiabi est un groupe français de distribution de prêt à porter évoluant comme un des leaders sur le secteur des grandes surfaces spécialisées textile et étantle numéro 1 en France sur le marché de l'habillement Enfant de 0-14 ans.

Son concept « la Mode à petits prix » s'appuie sur des produits accessibles pour tout type de ménage et permet à Kiabi de réaliser un chiffre d’affaires de1,3 milliard d’euros HT en 2010.

Kiabi possède 449 magasins en Europe à la fin 2010 dont 350 en France, 66 en Espagne, 21 en Italie, 5 en Roumanie, 4 au Portugal et 3en Russie.

L’enseigne a également acheté l'enseigne Vêti au groupe Les Mousquetaires et fait partie de l'Association Familiale Mulliez à laquelle appartient notamment Auchan. L’ensemble est détenu par le holding HDM.

Kiabi est considéré comme l’enseigne préférée des familles avec 1 français sur 5 qui est client de la marque en 2009.

Afin de séduire la cible des 18-25 ans, masculineet féminine, il est question de permettre à la clientèle visée d’élaborer son propre vêtement par flocage personnalisé disponible directement en ligne sur le site Internet de Kiabi.

Dans cet objectif, nous avons élaboré un partenariat avec des grapheurs de DC Comics qui est avec Marvel Comics – l'un des principaux éditeurs américains de bandes dessinées, appelées comics. DC Comics fait partiedu conglomérat Time Warner. Les initiales « DC » sont une abréviation pour « Detective Comics », mais aussi pour désigner, de manière détournée, DC comme la « Distinguée concurrence ».

Le consommateur aura la possibilité de floquer son personnage préféré ou de le créer en ligne. En allant de Batman à Clark Kent pour la gente masculine et de Catwoman à Wonderwoman pour la gente féminine.Ainsi, nous allons, de prime abord, établir une analyse interne et externe de la firme Kiabi, suivi d’une analyse selon le modèle SWOT. Puis, il serait préférable d’élaborer la nouvelle stratégie de segmentation et de positionnement de l’enseigne ciblant les 18-25ans pour, enfin, définir le nouveau Marketing-Mix en établissant la stratégie de prix, de distribution en ligne et de communication.I- KIABI et son environnement.

A) Analyse externe

❖ Le marché

La mode tient aujourd’hui une place grandissante dans la garde-robe de chaque Français. Ce dernier cherche à s’habiller suivant la tendance tout en faisant attention à son porte-monnaie. C’est un cas qui concerne toute la population, quel que soit l’âge ou le style vestimentaire de la personne.

Le marché dutextile, avec toutes les marques qui le composent, a connu une légère baisse ces dernières années. De ce fait, il ne faut pas oublier que les soldes influences les résultats : le volume vendu d’année en année augmente, mais le chiffre d’affaires n’évolue pas tout de suite autant (le mois de janvier 2008 a été plus dynamique que janvier 2007 alors que février 2008 l’a moins été qu’en février 2007).Le marché de l’habillement et du textile est composé de marques dont un grand nombre est spécialisé dans les prix peu élevés. En effet, la plupart des individus veut s’habiller « à la mode » à des prix convenables et se dirige donc vers des marques d’habillement qui respectent ce principe. Ces marques « discount » se développent de plus en plus pour des raisons de généralité du produit,d’efficacité auprès du consommateur (vêtements de grossesse) et surtout compte tenu de la situation économique actuelle qui est peu favorable. Ainsi, elles se lancent à présent dans l’exportation et démontrent que le marché du textile et de l’habillement à un fort potentiel de croissance en France et ailleurs.

Il faut à présent s’assurer que la mode à petits prix est à la hauteur de la véritable mode...
tracking img