Maroc

Pages: 32 (7812 mots) Publié le: 5 février 2011
DURKHEIM
http://webetab.ac-bordeaux.fr/Etablissement/JMonnet/ses/coursocio/socio.htm

I° Biographie
Emile Durkheim est un sociologue français, fondateur de la sociologie moderne. Né à Epinal en 1858, Durkheim appartenait à une brillante lignée de rabbins érudits. Etudiant à l’Ecole normale supérieure, il obtient l’agrégation de philosophie en 1882. Il devient professeur et est notammentchargé des cours de pédagogue et de sciences sociales à Bordeaux en 1887. C’est à Bordeaux qu’il commença la rédaction de ses ouvrages de sociologie. En 1902, il fut nommé à la Sorbonne, où il remplaça Ferdinand Buisson mais a dû attendre 1913 pour que son enseignement soit officiellement élargi à la sociologie. Il meurt en 1917.
II° Sa thèse
Formé à l’école du positivisme, il définit la spécificitédu fait social, c’est-à-dire l’indépendance du groupe par rapport aux hommes et, comme tel, non réductible à la somme des caractéristiques et des comportements individuels et pouvant donc imposer une contrainte à l’individu.. Extériorité et contrainte caractérisent le fait social. Cette thèse fît de lui le véritable fondateur de la sociologie. Son esprit positiviste le pousse à adopter uneconception presque médicale du fait social en distinguant le normal et le pathologique. Durkheim juge qu’il y a des sociétés malsaines et il définit aussi à ce titre l’anomie qui est une forme de pathologie de la division du travail. C’est-à-dire celle où il n’existe pas de réglementation ou seulement une réglementation insuffisante dans les règles légales. L’apport de Durkheim à la sociologie estfondamental puisque sa méthode, ses principes et ses études exemplaires, comme celle sur le suicide, constituent jusqu’à nos jours les bases de la sociologie moderne.
III° Ses oeuvres
Il publie de nombreux ouvrages importants.
Dans son premier livre, qui était sa thèse, " De la division du travail social " (1893), il définit une véritable typologie de la vie en société, construite à partir de deuxtypes possibles, la solidarité mécanique, qui se caractérise par le fait que les individus s’imitent les uns les autres en se conformant à une société qui les transcendent. Et la solidarité organique qui se définie par le fusion des individus et de la société dans le cadre d’une véritable division du travail.
En 1895 dans " Les règles de la méthode sociologique ", il définit la spécificité des faitssociaux et de la sociologie comme science générale du social.
Son troisième ouvrage " Le suicide " en 1897 a marqué des générations de chercheurs, dans la mesure où Durkheim y a appliqué avec rigueur sa méthode à un phénomène que l’on regardait jusqu’alors comme individuel. Pour Durkheim, le taux de suicide ne peut s’expliquer qu’à partir d’une analyse globale de la société; il montre quecelui-ci varie en proportion inverse du degré d’intégration des groupes sociaux dont fait partie l’individu.
C’est en 1912 que parût " Les Formes élémentaires de la vie religieuse ", il s’efforce de montrer que les représentations religieuses sont en fait des représentations collectives: l’essence du religieux ne peut être que le sacré, tout autre phénomène ne caractérise pas toutes les religions. Lesacré, être collectif et impersonnel, représente ainsi la société elle-même.
PIERRE BOURDIEU

Sociologue Français contemporain né en 1930 à Denguin , il est le continuateur de la méthode et de la doctrine de Durkheim. Agrégé de philosophie, il commença sa carrière par une série d’enquêtes sur les classes sociales en Algérie. Il est l’auteur de nombreux travaux sur des objets fort divers(mariages Kabyle, célibat paysan, étudiants et professeurs, fréquentation des musées, pratiques de consommation, etc…) mais qui tous a leur manière, mettent en perspective les logiques de la différence et de la domination sociale à l’œuvre dans les pratiques, les comportements et les goûts.
C’est dans ce cadre qu’il développe les notions d’habitus (dispositions socialement acquises)et de légitimité...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Maroc
  • Au maroc
  • Maroc
  • Maroc
  • Le maroc
  • Maroc
  • Maroc
  • le maroc

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !