Max weber, le savant et le politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3658 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE METIER ET LA VOCATION D’HOMME POLITIQUE DE MAX WEBER :

Max Weber est né à Erfurt en Allemagne dans une famille protestante.Son père est un représentant du parti libéral-national.Après des études poursuivies aux universités de Heidelberg et de Berlin,Max Weber commence à enseigner le droit dans la capitale allemande puis se tourne vers l’économie.Tout en menant une activité politiquemarginale et parfois celle de journaliste,il s’oriente vers la philosophie méthodologique.En 1905 parait un ouvrage qui va faire grand bruit L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme.Puis il élabore d’importants travaux de sociologie économique, de sociologie religieuse,de sociologie juridique,etc.,dont certains ne parurent qu’après sa mort.Il participe volontairement à la première guerremondiale.Adversaire de Guillaume II,il est convaincu de la nécessité de l'Etat Nation, combat l'antisémitisme, l'anti-européanisme et la démagogie, et adhère au parti social-démocrate en 1918. Il revint à l’université de Munich en 1919 pour y enseigner la sociologie, mais il meurt l’année suivante d’une pneumonie.De ces dernières années datent également des écrits important tels que l’étude sur laneutralité axiologique et les deux conférences sur la vocation du savant et la vocation du politique, discours prononcés devant les étudiants de Munich en 1919.
Economiste et fondateur de la sociologie allemande, Max Weber considère la sociologie comme une science « compréhensive » et « empirique » de l'activité sociale dont l'idéal type est l'outil conceptuel le plus approprié.Ses ouvrages les pluscélèbres sont L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme,Economie et société,Etude sur la neutralité axiologique et le savant et le politique.
Ce dernier ouvrage est le recueil de deux conférences faîtes à Munich : le métier et la vocation de savant (Wissenschaft als Beruf) et le métier et la vocation d’homme politique (politik als Beruf).Nous allons nous intéresser ici à la deuxième partiede ce livre.

1) Résumé du discours Le métier et la vocation d’homme politique :

A) L’Etat:
1) L’Etat contemporain détient le monopole de la violence légitime :
Pour Max Weber ce qui définit un groupement politique est le moyen spécifique qui lui est propre : la violence physique. Cette violence fonde le groupement politique, l’Etat : « tout Etat est fondé sur la violence » disait Trotski.Sans elle il n’y aurait pas d’Etat et on tomberait dans « l’anarchie » c'est-à-dire dans un état de trouble, de désordre. De tout temps la violence physique a été considérée comme le moyen normal du pouvoir dans les groupements politiques, « à commencer par la parentèle ».Mais ce qui caractérise l’Etat contemporain c’est qu’il est le seul détenteur de la violence légitime (ceci grâce au processusd’expropriation que l’on va expliqué plus bas): il détient « le monopole de la violence légitime » écrit Weber.En effet lui seul peut donner à un groupement politique le droit de faire appel à la violence : il est « l’unique source du « droit » à la violence ».Autrement formulé,l’Etat contemporain est l’unique source du droit au moyen normal du pouvoir et donc l’unique source du pouvoir.Ainsi MaxWeber définit la politique comme « l’ensemble des efforts que l’on fait en vue de participer au pouvoir ou d’influencer la répartition du pouvoir ».
2) L’Etat est un rapport de domination jugé légitime :
L’homme politique aspire donc au pouvoir et l’Etat est « un rapport de domination de l’homme sur l’homme fondé sur le moyen de la violence légitime.» Or il ne peut y avoir de domination, etdonc d’Etat, que si les dominés acceptent de se soumettre à d’autres hommes. Autrement dit, l’Etat existe si et seulement si ce rapport est jugé légitime par les dominés.Cette remarque conduit Max Weber à établir une typologie des rapports de domination en fonction des éléments qui la légitime.
 « Le pouvoir traditionnel » repose sur le respect de la coutume et de la tradition, sur ce que...
tracking img