Max weber

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4639 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

Troisième Essai :

[pic]

PLAN

I. Biographie :

II. Signification d'une sociologie « compréhensive ».

III. Rapport entre la sociologie compréhensive et la psychologie :

IV. Rapport entre la sociologie compréhensive et la dogmatique juridique.

V. L'activité communautaire.

VI. Socialisation et activité sociétaire.

VII. L’entente.

VIII. Institution et groupement.IX. Pouvoir et domination :

X. Ethique de conviction et l’éthique de responsabilité :

I. Biographie :

Karl Emil Maximilian Weber, aîné de huit enfants, naquit le 21 avril 1864 à Erfurt dans une famille de la bourgeoisie protestante. Un de ses frères cadets, Alfred, deviendra également un sociologue important. Son père (également Max), initialement haut fonctionnaire, sera éludéputé du Parti libéral-national au Reichstag après l’unification allemande. Sa mère (Hélène, née Fallenstein), d'origine huguenote par sa famille maternelle (les Souchay), était une femme cultivée et profondément croyante. Max Weber grandit ainsi dans un milieu riche et cultivé : son père était l'héritier d'une famille d'industriels, sa mère était issue de la bourgeoisie intellectuelle.

En1883, à 19 ans, Max Weber partit pour Strasbourg afin de débuter son service militaire.

En 1884, il reprend ses études à Berlin, en 1886 où il obtient sa licence en droit. Devenu un travailleur acharné, Weber se spécialise en histoire du droit, tout en poursuivant un cursus conduisant vers une carrière d'avocat. Il obtint son doctorat en 1889, sous la direction du professeur Levin Goldschmitt,avec une thèse portant sur le développement des sociétés commerciales en nom collectif dans les cités italiennes du Moyen Âge. Dès 1891, il achève sa thèse d'habilitation, L’importance de l’histoire agraire romaine pour le droit public et privé, qui le qualifie pour être professeur à l'université.

Max Weber meurt subitement en 1920, à l’âge de 56 ans, des suites d'une pneumonie malsoignée. Avec lui s'éteint la première génération de sociologues, puisque Émile Durkheim et Georg Simmel sont décédés peu de temps auparavant (respectivement en 1917 et 1918). Au moment de sa mort, Weber est sur le point de conclure son grand projet de sociologie comparative des religions : il regroupe, en 1920, les grands textes de ce projet (notamment L'Éthique protestante et l'esprit du capitalisme),jusque là uniquement parus en revue, dans un vaste Recueil de sociologie des religions, dont la moitié paraîtra après sa mort. Toutefois, Weber laisse une part importante de son œuvre à l'état de manuscrit (à commencer par Économie et société), ou d'articles publiés seulement en revue (notamment ses textes d'épistémologie)

Max Weber est considéré comme le fondateur de la sociologiecompréhensive, c'est-à-dire d'une approche sociologique qui fait du sens subjectif des conduites des acteurs le fondement de l'action sociale.

II. Signification d'une sociologie « compréhensive ».

Max Weber définit la sociologie comme étant la science qui veut comprendre en la précisant la conduite des acteurs sociaux, c’est une sociologie compréhensive.

La rationalité est une notionimportante pour Weber, elle peut être définie d’une façon générale, comme un schéma de pensée qui nous fait agir de façon rationnelle. Mais agir de façon rationnelle peut avoir selon Weber : deux significations : on peut agir rationnellement en ayant un but (maximiser le profit par exemple) et en adaptant des moyens à cette finalité, mais on peut aussi agir rationnellement en fonction de valeurs quel’on juge supérieures .une conduite rationnelle s’oppose donc à des conduites expliquées par la tradition, l’habitude (nos activités quotidiennes par exemples) ou par les passions, les émotions. Mais la distinction de Weber entre une rationalité orientée vers les buts et une rationalité orientée par les valeurs montre que la rationalité de type économique n’est pas le seul possible.

Le...
tracking img