Maya angelou biographie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (405 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Elle naît à Saint-Louis dans le Missouri et encore bébé part avec ses parents et son frère aîné en Californie. Mais comme de nombreuses familles noires ayant émigré au nord ou à l'ouest, les parentsfont face à la pauvreté et ne peuvent subvenir aux besoins de leurs enfants. Ils sont envoyés chez leurs grand-parents à Stamps dans l'Arkansas, un État du Sud alors profondément raciste. Elleretourne plus tard en Californie où, bonne élève, sa mère l'inscrit dans une école privée, première noire à la fréquenter[1].

Avant ses 20 ans, Maya Angelou a travaillé comme cuisinière, danseuse etchanteuse en Californie et a élevé seule son fils Guy. Elle s'installe ensuite à Harlem.

Elle épouse le Sud-africain Vusumzi Make, compagnon de lutte de Nelson Mandela et vit quelques années en Égyptepuis au Ghana[3] où elle côtoie Malcom X[1]. Elle rentre aux États-Unis en 1965 pour travailler avec lui lorsque celui-ci est assassiné[1]. Elle est ensuite la coordinatrice de la section new-yorkaisede l'organisation de Martin Luther King[4]. Elle va se mettre à écrire après son assassinat (Martin Luther King est abattu alors qu'elle fête son quarantième anniversaire)[1], poussée par l'écrivainde Harlem James Baldwin.

Elle a beaucoup voyagé et parle anglais, français[1], espagnol, italien et arabe.

Depuis 1981, elle vit à Winston-Salem en Caroline du Nord où elle tient la chaired'études américaines à l'université de Wake Forest[1]. Elle possède également une résidence à Harlem, et participa en tant qu'oratrice à la Million Man March de 1995.

Maya Angelou est connue pour sesœuvres autobiographiques I Know Why the Caged Bird Sings (1969) et All God's Children Need Traveling Shoes (1986). Son recueil de poèmes Just Give Me a Cool Drink of Water Fore I Die (1971) a été proposépour le prix Pulitzer. En 1993, Maya Angelou a lu son poème On the Pulse of Morning à la demande de Bill Clinton lors de son discours inaugural. De plus, en 2008, comme de nombreux leaders...
tracking img