Memnon - etude du texte

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1546 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I) Une structure efficace

A. Memnon est un conte, il s’articule donc sur le plan du schéma narratif. Voltaire ne nous présente pas la situation initiale, elle peut être sous-entendue et n’est pas réellement utile pour le déroulement de l’histoire. Il semble alors que Memnon soit un homme simple. L’élément perturbateur apparaît donc à la première ligne, où il décide de devenir sage. Il émetalors toutes les choses qu’il aura à modifier sur lui-même, et cela jusqu’à la ligne 24.
A partir de la ligne 25 commencent les péripéties de Memnon, avec l’escroquerie de la jeune Ninivienne, son ivresse chez des amis, les jeux et les bagarres, puis la cour (ligne 111). Il trompe ainsi toutes les promesses qu’il s’était fait.
L’élément de résolution arrive à la ligne 112, où le songe apparaît.Ce songe dure jusqu’à la fin. C’est dans celui-ci qu’est incluse la situation finale, où l’on nous dit qu’il restera toute sa vie borgne. Cette situation finale n’est pas très représentée car on ne sait pas ce que devient Memnon après sa rencontre avec le « philosophe de là-haut ».

B. Cette structure est rigoureuse pour la démonstration et efficace car elle appartient au conte, qui est plaisantà lire. Ensuite le fait qu’il y ait la présence d’un schéma narratif permet au lecteur de pouvoir comprendre les différents évènements de ce texte. Elle permet au lecteur de mieux comprendre et de savoir qu’avant l’épisode du songe, ce n’est qu’un conte ordinaire, et que la majorité de la philosophie présente dans le texte se trouve dans le passage du songe.
Elle est recherchée est habile dupoint de vue dramatique car comme la situation initiale n’est pas présente, on ne sait pas à quoi ressemble Memnon ni physiquement, ni psychologiquement. C’est donc un être banal, faisant partie de la société. C’est un homme parmi tant d’autres, et c’est ce qui nous permet de nous identifier à lui. On est alors du côté de Memnon, est le fait qu’il vécut de mauvaises aventures nous met en quelquessortes dans la même situation dramatique que lui. C’est cette structure de conte qui nous permet tout cela et qui le rend dramatique.

C. L’épisode du songe arrive après toutes les péripéties, lorsque démuni de tout, il s’endort contre la souche d’un arbre. Cet épisode reprend point par point les malheurs de Memnon, en indiquant pourquoi cela n’arrive pas à l’esprit céleste : « Nous ne sommesjamais trompés par les femmes, parce que nous n’en avons point […] ». Ici le songe reprend pratiquement un par un les malheurs de Memnon et lui dit pourquoi cela ne lui arrive pas à lui. Et c’est ce même songe qui va lui expliquer la situation dramatique de son frère, mais aussi l’aspect philosophique de l’histoire. En réalité le songe reprend tout depuis le début, et explique à Memnon pourquoi iln’a pas eu de chance. Et cela par tout d’abord de son « projet d’être parfaitement sage ».

II) La leçon du conte

D. Du point de vue psychologique, on sait que Memnon est un homme bon, qui est prêt à venir en aide à une femme désespéré « Notre sage fut touché, non pas pour la beauté de la dame, mais de l’affliction où il la voyait ». On sait aussi que malgré sa gentillesse à lui, les autrespersonnes ne sont pas comme lui : cette même dame l’escroque. On voit ainsi que les mentalités de l’époque sont différentes, et souvent mauvaises.
C’est lors du songe que toute la philosophie de ce texte prend forme. On nous apprend que « certains poètes, certains philosophes, ont donc grand tort de dire que out est bien ». Cela montre à quel point les enseignements que font les philosophes sontétroits d’accès, et qu’un simple homme comme Memnon n’arrive pas à comprendre cet enseignement.
Du point de vue politique, on nous présente un gouvernement sain représenté par « Sa gracieuse Majesté » qui accueille Memnon honorablement. Mais le reste de ce gouvernement n’est pas aussi bon que ce Roi : Memnon se fait menacer par un « ministre » de la cour. On voit donc que le Roi de ce pays n’est...
tracking img