Mercantiliste physiocrate et classique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (264 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
"zig-zag"[1] élaboré sous la direction de Vincent de Gournay et Richard Cantillon. Ces travaux révolutionnaires pour l'époque anticipent ceux d'Adam Smithen s'intéressant à la création de la richesse, mais aussi et surtout à sa répartition via des diagrammes de flux et de stocks représentant de manière trèsélaborée le fonctionnement de l'économie. Le but de ce groupe de marchands et de grands commis de l'état est de mettre en place les outils qui permettront auRoi de France de mieux mesurer la création de richesse et ainsi pouvoir faire de meilleurs lois permettant d'éviter les disettes via une meilleur productionet une meilleure répartition de la richesse. Cependant, en prenant pour hypothèse que le travail est la source de toute création de richesse, cette analyseva heurter de plein front les intérêts de l'aristocratie française, pour laquelle le simple fait de travailler était synonyme de dérogeance, si un Nobletravaillait et que cela venait à se savoir, il en perdait sa noblesse, et seul une lettre de réhabilitation du Roi pouvait lui rendre. François de Quesnay enhabile politique va dans le "Tableau économique" faire reposer la source de la richesse non plus sur le travail, mais sur la capacité "miraculeuse" de laterre à produire de la nourriture à chaque printemps. Il arrivera ainsi à se concilier les bonnes grâces des rentiers terriens tout en proposant un nouveausystème prenant en compte autant que se peut les idées nouvelles et permettant de dépasser le mercantilisme (et le colbertisme) sans révolutionner la société
tracking img