Merleau ponty la perception

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (730 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Nous allons étudier un aspect de la phénoménologie de la perception de Merleau Ponty. Dans un premier temps, nous verrons la nature des sensation et l’absence de sensations puresselon le philosophe qui ne sont en fait qu’une élaboration, nous verrons que cette idée est justifiée et se retrouve dans la psychologie expérimentale en particulier avec Weber et Fechner. En second lieu,nous tenterons de faire une description phénoménologique de la perception, nous verrons les points de vue des intellectualistes comme Kant et Descartes et des empiristes comme Condillac et en dernierpoint, nous verrons ce que signifie « reconnaître les choses ». Nous opposerons les points de vue des penseurs comme Kant et Merleau Ponty.

La nature des sensations

Le penseur, Merleau Pontyconsidère que les sensations pures n’existent pas, sensations à partir desquelles notre perception pourrait se construire, mais cela ne signifie pas qu’il nie pour autant les sensations mais seulementles sensations pures servant de base à l’élaboration de notre perception. Il en va de même dans le domaine de la psychologie, les sensations pures n’existent pas, cela va dans le sens du système deMerleau Ponty. Elles ne sont qu’une élaboration. La sensation est en fait une réaction d’un organe des sens vis-à-vis de son milieu. Cela nécessite un organe impressionnable. Par exemple, le fait de voirune lumière rouge est l’accomplissement d’un milliard de vibrations en une seconde. Il faudrait des millions d’années pour analyser ces vibrations. Nous touchons à la psychologie expérimentale enparticulier avec Weber et Fechner qui pensent que les sensations ne sont pas pures mais perçues quantitativement.

Description phénoménologique de la perception

La perception se dérobe à ladéfinition, elle se situe au niveau du pré objectif. Les points de vue divergent la concernant; si l’on se réfère à Descartes ou encore à Kant, donc aux intellectualistes, nous dirons qu’elle est avant tout...
tracking img