Michelin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3353 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Deux secondes seulement !
C'est le temps qui séparait, à la fin du Rallye du Portugal en , 1998, Didier Auriol du second. Après... 4000 km! "Qui, du chassis, du moteur, du pilote ou du pneu - Michelin en l'occurrence - a remporté la victoire ?", s'interroge Pierre Dupasquier, directeur de la compétition chez Michelin depuis trente ans!

Quelques années plus tôt... Charles Terront gagne le 9septembre 1891 la course Paris- Brest-Paris. A l'arrivée, après 1 200 km, huit heures le séparent du favori, Gilles Laval et une journée sur le troisième! Ici, la cause semble entendue: la bicyclette du vainqueur est équipée du pneu " Démontable " Michelin créé la même année quand les concurrents roulent - encore! -avec des bandages pleins. La Manufacture, fondée deux ans auparavant (1), vient deprouver la supériorité de son produit sur le terrain le plus exigeant : celui de la compétition. Quinze minutes sont alors nécessaires pour réparer le "Démon- table " : la chambre à air et l'enveloppe sont maintenues à la jante par dix-sept boulons! Et Michelin de se singulariser -déjà! -par l'obsession du service apporté au client: l'année suivante, les boulons sont remplacés par deux clips et l~temps de réparation est réduit à trois minutes. La preuve ?

Par la compétition! Pour tester leur invention, les frères André et Edouard organisent leur propre course, en 1892, entre Paris et Clermont-Ferrand et proposent d'équiper les vingt concurrents de leur pneu " démontable " Ils vont même jusqu'à semer sur le par cours des... clous! Vainqueur: Henri Farman, futur héros dans l'aviation.L'esprit Michelin se dessine: équiper de pneus tout ce qui roule aujourd'hui et roulera demain. Ce que résume le slogan d'aujourd'hui : " le génie de l'innovation au service de l'homme et de sa mobilité ".
Le pneumatique boit l'obstacle
Michelin
Après les cycles, les fiacres. 6000 " salons roulants" parisiens, ainsi, surnommés parce que les passagers peuvent parler à l'intérieur sans être dérangéspar le bruit des roues sur les pavés, sont équipés dei pneus Michelin en 1903. Mais la grande aventure de la Manufacture est ailleurs qui entend prouver que la "voiture sans cheval" peut rouler sur de l'air! Un véritable défi au regard de la taille du marché: on dénombre en 1900, six mille cinq cents propriétaires et six cent dix- neuf constructeurs. Comment les convaincre ?

Par la compétition,bien entendu! André Michelin n'a-t-il pas déclaré, en 1893, lors d'une conférence à la Société des ingénieurs civils que" le pneumatique boit l'obstacle" ? En 1895, le marquis de Dion lui en offre un avec la course Paris-Bordeaux.
Michelin construit trois véhicules avec un châssis Peugeot et un moteur de bateau Daimler : l'Hirondelle, l'Araignée et l'Eclair. Les deux premiers ayant eu desproblèmes techniques en rejoignant Paris, seul l'Eclair, ainsi baptisé parce que la direction mal ajustée le faisait rouler en zig-zag, participe à la course. "Qu'une voiture puisse rouler sur de l'air paraissait incroyable à l'époque et l'on pouvait lire dans les journaux que le public crevait en cachette les pneus pour vérifier si ce n'était pas une supercherie", raconte Isabelle Sauret, responsable duMusée Michelin.
Autre pari, celui- ci commercial, mais également audacieux: la Manufacture met en vente ses premiers pneus automobiles en février 1896 et, pour réussir le lancement, achète la production totale, pendant une durée de six mois, de deux constructeurs, Albert de Dion et Léon Bollée! Et quelle meilleure preuve apporter aux automobilistes que de payer de sa personne! Aussi AndréMichelin est-il des nombreuses compétitions et c'est au cours de l'une d'entre-elles que, pilote sur Panhard-Levassor, il est ainsi apostrophé par un concurrent, Léon Théry : " Tiens, voilà Bibendum ". Le gérondif latin, devenu nom, sera promis à une belle carrière pour devenir le personnage publicitaire le plus célèbre au monde.
Quand naît le stand
MichelinMichelin
" Aller toujours plus loin,...
tracking img