Militant ouvrier

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1108 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Du point de vue du militant ouvrier on a pu résumer l'histoire de l'éducation populaire en cinq temps8 afin de mieux la situer dans le contexte actuel de ce début du xxie siècle :
* l'éducation populaire comme dimension culturelle du mouvement ouvrier
* l'éducation populaire comme branche spécialisée du mouvement ouvrier
* l'institutionnalisation dans l'appareil d'État
*fonctionnalisation dans l'animation socioculturelle
* développement local, social, culturel.
Les deux premiers temps font partie de l'origine de l'éducation populaire, le temps mythique où elle était la dimension culturelle de la production de l'action collective. C'est la définition primitive de l'éducation populaire. C'est-à-dire la production collective de connaissances, dereprésentations culturelles, de signes qui sont propres à un groupe social en conflit.
À l'origine l'éducation populaire est une dimension du syndicalisme à une époque où le syndicalisme est en même temps mutualisme et coopération. Dans l'histoire du mouvement ouvrier, cela correspond à la deuxième moitié du xixe siècle. Il fallait produire une analyse de ce qui se passe et produire bien sûr un contre projetpar rapport à ce qui se passe. Cette dimension est encore présente dans une partie des mouvements se réclamant de l'éducation populaire, par exemple ATTAC.
Puis avec l'entre-deux-guerres, on assiste à une spécialisation (associations spécialisées dans la culture comme les ciné-clubs, ou dans les loisirs, les vacances).
Dans cette optique réductrice, l'action des laïcs "bourgeois" (Jean Macé) oudes chrétiens, protestants et catholiques, est marginalisée, de même la crise du monde ouvrier qui est passée sous silence. Par ailleurs au début du xxie siècle l'éducation populaire se réduit à des structures administratives pourvoyeuses de subventions et de détachements administratifs, à des réseaux militants mal coordonnés ou antagonistes et à quelques colloques. À côté subsiste une massed'associations nées de l'E.P ou auparavant rattachées à elle qui aujourd'hui fonctionnent en autonomie dans les domaines du loisir, de l'éducation, de la culture dans une ambiance quasi commerciale mais dont l'action militante est nulle.

Institutionnalisation [modifier]
Ce mouvement découle après la guerre sur une institutionnalisation des mouvements qui est un moment beaucoup plus ambivalent qu'iln'y paraît. Traumatisés par l'impuissance des valeurs républicaines et de l'instruction transmise à l'école à enrayer le fascisme, les refondateurs de l'éducation nationale décident de créer une direction de l'éducation politique, des jeunes et des adultes, et d'en confier la pédagogie non pas à des enseignants mais à des acteurs culturels.
L'Etat français a créé, par l'ordonnance du 2 octobre1943, un statut administratif des associations d'éducation populaire9. Cet agrément Jeunesse et Education Populaire , qui est délivré à la discrétion de l'administration de la jeunesse et des sports, nécessite au moins trois ans d'existence de l'association et le respects de certains grands principes: liberté de conscience, non-discrimination, fonctionnement démocratique, transparence de la gestionet absence de buts lucratifs… Il permet de bénéficier de subventions publiques, de certains allègements de cotisations sociales et de redevances SACEM, ainsi que de se porter partie-civile pour les problèmes touchant des publications destinées à la jeunesse10.
Cette institutionnalisation va conduire à ce que l'on pourra appeler la fonctionnalisation, qui va évidemment culminer dans le projet d'uneanimation socioculturelle. Quand on parle « d'animation socioculturelle », il est devenu à ce moment-là presque clair qu'il y a des sujets qui animent des objets. On a presque fini la boucle : on est parti d'une démarche historique de sujets qui parlent, se parlent entre eux, et on en arrive à des agents qui animent des objets sociaux à qui ils proposent différentes procédures de consommation...
tracking img