Milletunenuit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 762 (190434 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Contes Arabes
Traduits par Antoine Galland
(1646-1715)

Les Mille
et

Une Nuits
TOME DEUXIÈME Éditions Garnier frères, Paris, 1949

Un document produit en version numérique par Jean-Marc Simonet, bénévole, professeur retraité de l’enseignement de l’Université de Paris XI-Orsay Courriel : jmsimonet@wanadoo.fr Dans le cadre de la collection : "Les classiques des sciences sociales" Siteweb : http ://classiques.uqac.ca/ Une collection développée en collaboration avec la Bibliothèque Paul-Émile-Boulet de l’Université du Québec à Chicoutimi Site web : http ://bibliotheque.uqac.ca/

Les Mille et une Nuits, traduction de Galland – Tome II

2

Cette édition électronique a été réalisée par Jean-Marc Simonet, bénévole. Courriel : jmsimonet@wanadoo.fr À partir du livre :

LesMille et une Nuits Contes arabes traduits par Galland Édition de Gaston Picard Tome deuxième

Éditions Garnier frères, Paris, 1949, 424 pages

Polices de caractères utilisées : Pour le texte : Times New Roman, 14 points. Pour les notes de bas de page : Times New Roman, 10 points. Édition électronique réalisée avec le traitement de textes Microsoft Word 2004 pour Macintosh. Mise en page sur papierformat : LETTRE (US letter), 8.5’’ x 11’’) Édition numérique réalisée le 25 avril 2006 à Chicoutimi, Ville de Saguenay, province de Québec, Canada.

Les Mille et une Nuits, traduction de Galland – Tome II

3

Table des Matières du deuxième tome
Histoire d’Aboulhassan Ali Ebn Becar et de Schemselnihar, favorite du calife Haroun-al-Raschid Histoire des amours de Camaralzaman, prince de l’îledes Enfants de Khaledan, et de Badoure, princesse de la Chine Histoire de Noureddin et de la belle Persane Histoire de Beder, prince de Perse, et de Giauhare, princesse du royaume de Samandal Histoire de Ganem, fils d’Abou Aibou, l’esclave d’amour Histoire du prince Zeyn Alasnam et du roi des Génies Histoire de Codadad et de ses frères Histoire de la princesse de Deryabar Histoire du Dormeuréveillé Fin du Tome Deuxième

Les Mille et une Nuits, traduction de Galland – Tome II

4

Histoire d’Aboulhassan Ali Ebn Becar et de Schemselnihar, favorite du calife Haroun-al-Raschid

Retour à la Table des Matières

Sous le règne du calife Haroun-al-Raschid, il y avait à Bagdad un droguiste qui se nommait Aboulhassan Ebn Thaher, homme puissamment riche, bien fait et très agréable de sapersonne. Il avait plus d’esprit et de politesse que n’en ont ordinairement les gens de sa profession ; et sa droiture, sa sincérité et l’enjouement de son humeur le faisaient aimer et rechercher de tout le monde. Le calife, qui connaissait son mérite, avait en lui une confiance aveugle. Il l’estimait tant, qu’il se reposait sur lui du soin de faire fournir aux dames ses favorites toutes les chosesdont elles pouvaient avoir besoin. C’était lui qui choisissait leurs habits, leurs ameublements et leurs pierreries ; ce qu’il faisait avec un goût admirable. Ses bonnes qualités et la faveur du calife attiraient chez lui les fils des émirs et des autres officiers du premier rang ; sa maison était le rendez-vous de toute la noblesse de la cour. Mais, parmi les jeunes seigneurs qui l’allaient voirtous les jours, il y en avait un qu’il considérait plus que tous les autres, et avec lequel il avait contracté une amitié particulière. Ce seigneur s’appelait Aboulhassan Ali Ebn Becar, et tirait son origine d’une ancienne famille royale de Perse. Cette famille subsistait encore à Bagdad depuis que, par la force de leurs armes, les musulmans avaient fait la conquête de ce royaume. La naturesemblait avoir pris plaisir à assembler dans ce jeune prince les plus rares qualités du corps et de l’esprit. Il avait le visage d’une beauté achevée, la taille fine, un air aisé et une physionomie si engageante, qu’on ne pouvait le voir sans l’aimer d’abord. Quand il parlait, il

Les Mille et une Nuits, traduction de Galland – Tome II

5

s’exprimait toujours en des termes propres et choisis,...
tracking img