Mitteleuropa

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2562 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
La "Mitteleuropa"

de Friedrich Naumann

et celle de Milan Kundera

Heuristique

Histoire des relations internationales

Prof. Michel hammer

Gabriela Steinemann

Licence 3ème année (2003-2004)

Démarche

Le titre de mon sujet est composé d'un terme allemand et de deux noms. J'ai d'abord distingué les personnages de l'expression, pour ensuite essayer de les lier."Mitteleuropa" - sa présentation particulière m’indiquait qu'il s'agissait là d'un concept - me semblait assez vague, et donc susceptible de livrer trop de résultats bibliographiques inutiles. Afin d’éviter ceci, je me suis d'abord mise à la recherche des deux personnages dans le catalogue des bibliothèques, ce qui m’a mené directement à l’ouvrage de Friedrich Naumann1, me fournissant un premier lien avec leterme "Mitteleuropa". C’est donc en passant par l’auteur que je suis arrivée à son concept. Quant à Kundera, j'ai inversé ma démarche: ne trouvant que des oeuvres littéraires2 dans les bibliothèques de la ville, je ne suis arrivée à des résultats satisfaisants que lorsque j’a fait une double recherche dans Google, en combinant le concept et le nom. C’est une source assez surprenante – le site webd’un séminaire ‘e-learning’ de l’Université de Münster portant sur le débat des années 19803 - qui est devenue la clef de voûte pour mon travail: ce site m’a apporté un premier lien entre Kundera, Naumann et "Mitteleuropa". Dès lors, je me suis mise à approfondir mon sujet. Pour ce faire, les outils les plus puissants ont été les archives de la NZZ4 et JStor, qui m’ont conduite à beaucoupd’articles sur les années 1980 en particulier. D'autre part, ce sont des témoignages en forme de livres et d'anciens journaux qui m'ont offert une possibilité de saisir l’état d’esprit de l'époque de Naumann. Finalement, j’ai beaucoup apprécié ma correspondance par e-mail avec deux professeurs de Russe à l'Université de Genève5 et un professeur de l’Université de Münster6.

Synthèse
Le concept de"Mitteleuropa" a été utilisé par de nombreux penseurs tout au long du 19ème et 20ème siècle, mais ce sont Friedrich Naumann et Milan Kundera qui l’ont rendu célèbre. Ils ne lui ont cependant pas donné la même signification. Quelles sont les caractéristiques sur lesquelles se fondent leurs concepts respectifs? Hormis les divergences, y a-t-il des éléments que les deux personnages ont en commun?
En1915, un livre intitulé "Mitteleuropa" a été publié et a bientôt connu un grand succès. Son auteur était Friedrich Naumann, né en 1860.7 Dans son ouvrage, il exposait l'idée selon laquelle la "Mitteleuropa" serait un projet visant à faire une union économique, militaire et politique de l'Europe centrale. Sur le plan géographique, la notion engloberait le territoire "s’étendant de la mer du Nord etde la Baltique aux Alpes, à l’Adriatique et à la limite méridionale de la plaine danubienne. (...) C’est ce pays qui doit former une unité, une confédération d’Etats, une union défensive, un territoire économique!"8 S'il est vrai que, selon Naumann, tout devrait commencer par une fédérale entre l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie9, ces deux Etats principaux étant le noyau d’une future confédérationd’Etats de l’Europe centrale10, la "Mitteleuropa" était cependant moins un concept politique qu'économique. Naumann concevait sa "Mitteleuropa" comme instrument économique afin d'atteindre des objectifs politiques. En effet, les Allemands craignaient une future guerre économique anglo-russe dirigée contre eux. Selon Naumann, la seule façon pour l'Allemagne de maintenir son statut entre ces deuxpuissances serait donc de devenir autarcique. Ceci ne pourrait se faire qu'en mettant en place une union avec l'Autriche-Hongrie: la "Mitteleuropa" serait une zone économique close, se protégeant par des tarifs douaniers. C'est ainsi que, ce 'duo' rejoignant la Russie, l'Angleterre et les Etats-Unis en tant que quatrième puissance économique, les petits Etats de l'Europe centrale se verraient...
tracking img