Miyamoto musashi (1584-1645)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3257 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Célèbre samurai considéré comme un des grands Maîtres de la tradition du bushido : la Voie des guerriers. Escrimeur, il a créé l'école dite "des deux sabres" : un long et un court. Devenu un personnage légendaire, sa vie aventureuse et ses exploits ont inspiré d'innombrables romans, nouvelles et pièces de théâtre. À l'âge de soixante ans, quelques mois avant sa mort, il se retire dans une grottepour méditer et rédige à l'intention de ses disciples l'oeuvre majeure de sa vie : le Traité des Cinq Roues.

Shinmen Musashi No Kami Fujiwara No Genshin, ou, ainsi qu'il est appelé communément, Miyamoto Musashi, naquit dans le village de Miyamoto dans la province de Mimasaka en 1584. "Musashi" est le nom de la zone sud-ouest de Tokyo, et l'appellation "No Kami" signifie "personne noble de celieu". "Fujiwara" est le nom d'une famille des plus noble que le Japon ait connu durant un millier d'années.

Les ancêtres de Musashi étaient une branche du puissant clan Harima de Kyushu, l'île la plus au sud de l'archipel japonais. Hirada Shokan, son grand-père, faisait partie de la suite de Shinmen Iga No Kami Sudeshige, seigneur du château Takeyama. Hirada Shokan était tenu en haute estime parson suzerain et reçut la fille de celui-ci en mariage.
Comme sa mère était morte, Ben No Suke, ainsi qu'on appelait Musashi durant son enfance, fut laissé aux soins de son oncle du côté maternel, un prêtre. Ainsi nous avons affaire à un Musashi orphelin durant les campagnes d'unification d'Hideyoshi, fils de samurai dans une terre marquée par le malheur. C'était un enfant turbulent, à la volontéde fer, et plutôt grand pour son âge.

Nous ignorons s'il fut obligé d'étudier le Kendo par son oncle, ou si sa nature agressive l'amena à s'y intéresser de son propre chef, mais il est écrit qu'il tua son premier adversaire à l'âge de treize ans. Il s'agissait d'Arima Kigei, un samurai de tendance Shinto Ryu, entraîné au maniement de l'épée et de la lance. Le garçon le projeta au sol, et lefrappa à la tête avec un bâton alors qu'il tentait de se remettre sur pieds. Kigei mourut en vomissant du sang.

L'épreuve suivante de Musashi se présenta à ses seize ans, lorsqu'il vainquit Tadashima Akiyama. A peu près à cette époque, il partit de chez lui pour un "Pèlerinage du Guerrier" (Musha shugyo) qui le vit victorieux au cours de nombreux combats, et qui le mena à la guerre six fois,jusqu'à ce qu'il s'installât finalement à l'âge de cinquante ans, arrivé au terme de sa quête de raison.

Il y eut sans doute de nombreux rônin parcourant le pays lors d'expéditions semblables, certains d'entre eux solitaires, et d'autres sous un parrainage ou un autre, mais aucun de ces expéditions ne pouvait égaler celle du fameux duelliste Tsukahara Bokuden, qui voyageait avec une suite de plusde cent hommes au siècle précédent.

Cette période de la vie de Musashi se passa à l'écart de la société, dans une quête entêtée et féroce de l'illumination par la voie du sabre. Uniquement intéressé par le perfectionnement de son art, il vécut comme nul autre homme, errant dans tout le Japon, trempé jusqu'aux os par les vents froids et humides, les cheveux défaits, sans femme à ses côtés, etsans autre occupation ni travail que son étude. On dit qu'il ne prenait pas de bain, de peur d'être surpris sans armes, et que son aspect était grossier et misérable.

Dans la bataille qui vit Ieyasu prendre le dessus sur Hideyoshi en tant que Shogun du Japon, Sekigahara, Musashi rejoignit les rangs de l'armée Ashikaga pour combattre Ieyasu. Il survécut aux trois jours terribles durant lesquels70000 hommes moururent, et survécut également à la traque et au massacre de l'armée vaincue.

Il arriva à Kyoto, la capitale, alors qu'il avait vingt et un ans. Cette ville fut le cadre de sa vendetta contre la famille Yoshioka. Les Yoshioka avaient été les professeurs d'escrime de la maison Ashikaga pendant des générations. Lorsque le seigneur Tokugawa leur interdit d'enseigner le Kendo, ils...
tracking img