Moliere domjuan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1246 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte 1 : MOLIERE Dom Juan , acte I sc 2 «Eloge de l’inconstance»

I) Dom Juan, maître de la parole
1) Couple théâtral bien rôdé ; 2) La rhétorique de l’éloge paradoxal ; 3) Une fausse argumentation
II) Dom Juan, les paradoxes de l’inconstance
1) Le conquérant ; 2) Le conquis ; 3) Le libertinage

I 1) Maître&valet=tradition du théâtre & invariant des pièces de Molière. Traditionnelleimpertinence du valet=liberté de ton de S : «je vs dirai franchement», ms sur autorisation de DJ: «je te donne la liberté de parler».DJ= mythe déjà connu du public, mis en scène par Tirso de Molina=grd seigneur espagnol (dom=de dominus=maître). DJ sûr de lui peut laisser S le juger, il s’apprête à l’écraser. Reprend sa thèse en la ridiculisant: «tu veux qu’on se lie..».Quest.rhétoriques,interjections=«quoi?». Ironie «la plus belle chose de vouloir se piquer». Dble négation «nn nn». Tirade qi devi1 soliloque, S réduit au silence (il dit juste après «vertu dieu, cme vs débitez»). Sit. d’énonc. complexe=spécificité du discours théâtral=récepteurs multiples. A travers S, il s’adresse à Elvire, auprès de qi il devra tôt ou tard se justifier, répondre de ses actes dvt sn père, dvt Dieu. En mm tpsil s’adresse au spectateur: cmb des courtisans, du roi, des femmes, se reconnaissent, ou st horrifiés par sn discours?

2) Renversemt similaire à celui ds l’Eloge de la folie. La thèse adverse, la +répandue & la +morale=moquée, invalidée. Cf qu.rhétoriques=permettent à DJ de se placer tt 2 suite ds la position de celui qi est choqué par des propos immoraux (renversemt des valeurs).Inconstance= morale,& fidélité immorale:«la constance(fidélité)n’est bonne que pr les ridicules». Ridicule=défaut suprême égalemt à la cour. Fidélité=«faux honneur» L10; cf l’Ecole des femmes.=qualifiée par termes valorisants=«on goûte une douceur extrême» L28=formule choc à valeur généralisante qi semble irréfutable. Mvmt très ample des phrases=rythme binaire, ternaire=traduit sn exaltation, force de sndésir, enchaîne & convainc l’interlocuteur. Renversemt D valeurs=signe de distinction d’1 classe sociale. Discours généralisant=passage du ‘tu’ au ‘on’ puis au ‘nous’ ;présent de v.gén.=façon rhétorique de fr de sn pt de vue perso («pr moi» L17) 1 généralité: il parle au nom de ts les H ou +précisémt de sa caste=les nobles.

3) Le pers.se justifie=gde part de mauvaise foi ds sn argumentation. Snattrait pr ttes les femmes=présenté cme 1 droit: voca juridique: «ttes les belles ont le droit de ns charmer» L15-16, «les justes prétentions qu’elles ont sur ns» 16, «ne pas faire injustice aux autres» 21 + argu. de sa générosité «je ne puis refuser mn cœur, si j’en avais 10000 je les donnerais tous» 24-26=ironie. DJ=victime de forces supérieures «je ne puis refuser mn cœur à tt ce que je voisd’aimable» 24. Il serait soumis à la loi de la nature: «rends à chacune les hommages et les tributs où la nature ns oblige» 23. DJ=séduit & en mm tps donne à ce que les autres considèrent cme 1 vice, 1 fondemt naturel. DJ ne ferait qu’obéir aux lois de la nature (déterminisme semblable à la fatalité). Importance de la nature ch les libertins, qi est supérieure à la religion & à l’éducation. Force selonlui qui le surpasse (argmt peu valable).

II 1) Quel plaisir DJ tire t-il de l’inconstance? Plaisir d’esthète: inconstance=plaisir des yeux, volonté de posséder la beauté incarnée ds des figures féminines «les beautés» «les belles»… ch lex VISION «on n’ait plus d’yeux..» 9 «frapper les yeux» 13… Quête ss fin car beauté=incarnée ds de multiples visages: DJ platonicien qi veut approcher l’essencede la beauté à travers les formes sensibles. Ms la femme devi1 irréelle à force d’être démultipliée (abs. D’Elvire qui n’a pas encore la parole). Possession de la beauté passe par possession totale du corps & de l’esprit qu’est la femme: domination. Ch lex & réseau métaphorique GUERRE «conquête» «triompher»,de la prédation du plaisir sadique «on goûte une douceur extrême à réduire, à...
tracking img