Momument de la renaissance africaine

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3283 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Monument de la Renaissance Africaine

Introduction
I. Présentation du monument de le renaissance africaine
II. Réflexions sur le monument
III. Polémique
IV. Les enjeux du monument
Conclusion

Introduction
Le Sénégal a inauguré le samedi 3 avril 2010 un immense monument  « Le monument de la Renaissance africaine ». Initialement prévue le 12 décembre 2009, l’inaugurationdu monument a été reportée à cette date afin de « correspondre au 50e anniversaire de l'indépendance de nombreux États africains ». Le 4 avril est en effet le jour de la fête nationale au Sénégal[6]. Le monument a été inaugurée par le président Wade en présence d'une vingtaine de chefs d'État africains, dont une importante délégation marocaine conduite par le Premier ministre Abbas El Fassi etdu numéro 2 du régime nord-coréen[4]. Mais aussi du président de la Commission de l'Union africaine, Jean Ping, des représentants de l'UNESCO, de l'ISESCO, entre autres.
L'ouvrage, dont les travaux ont débuté en 2002 fait partie des grands projets du président Abdoulaye Wade qui le veut « dignité du continent » . Mais il a été initié par le célèbre artiste sénégalais Ousmane Sow. L'œuvre a étédessinée par le président Wade qui en détient le droit d'auteur de 35 %.

I. Présentation
Le Monument de la Renaissance africaine est une imposante structure haute de 52 mètres en bronze et cuivre[2] sur l'une des deux collines volcaniques coniques qui surplombent la capitale sénégalaise.
Cette œuvre gigantesque, qui surplombe la capitale sénégalaise, est la première du genre en Afrique ets'élève dans le ciel plus haut que la statue de la liberté des Etats-Unis d'Amérique. Réalisée par des artisans sénégalais et des contingents d'ouvriers qualifiés de différents pays d'Afrique et du monde, elle a coûté officiellement 15 milliards de francs CFA (249,7 millions Dirhams). Cette imposante statue de trois personnages qui font corps pèse quelques 222.000 tonnes et sa durée de vie estestimée à 1.200 ans.

Le monument est matérialisé au sommet de la colline par un homme imposant, au torse nu, portant sur son bras gauche un enfant, enveloppant dans l'autre bras droit, une femme, tous regardant vers l'Ouest, l'enfant pointant l'indexe vers l'Océan atlantique dans un élan artistique remarquable et une fougue qui rappelle les statues illustrant les grands évènements historiquesdans les contrées occidentales. Bien sûr la silhouette athlétique et élancée des personnages africains confère à cette œuvre son caractère particulier qui recèle l'africanité et une identité authentique.
Pour le Président Abdoulaye Wade, concepteur de l'ouvrage, l'architecte sénégalais Pierre Goudiab Atépa, livre par cette œuvre grandiose le symbole d'une Afrique qui se libère de toute sorte dedomination et d'obscurantisme pour entrer dans un nouveau monde de lumière.

«L'homme, la femme et leur enfant feront face au soleil, symbolisant l'ouverture du continent au reste du monde. C'est une force de propulsion et d'attraction dans la grandeur, la stabilité et la pérennité de l'Afrique», a souligné le président Wade à propos du monument. «Ce monument», poursuit Abdoulaye Wade, «est undevoir de mémoire. Il nous invite au dépassement et au pardon. Nous devons pardonner mais nous ne devons pas oublier.»
Le monument vient rappeler les blessures profondes infligées à l'Afrique, à l'humanité entière, pour qu'on puisse dire, plus jamais cela, a martelé le président Wade. Il a ajouté que le monument invite au dépassement, au pardon et à la réconciliation des peuples. "Pardonner sansoublier", a-t-il insisté.

II. Réflexions sur le monument de la renaissance africaine
Le petit Larousse de la langue française définit le mot renaissance comme une seconde ou nouvelle naissance, c'est-à-dire l'action de renaître. Le concept « renaissance africaine », renvoie-t-il à l'idée selon laquelle, l'Afrique morte doit être ressuscitée, renaître ?
Berceau de l'humanité et de toutes les...
tracking img