Mon pays

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3383 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|  | |
| |Lettre ouverte au président élu de la République Monsieur Michel Joseph Martelly | |
| | | |
| || |
| | | |
| |[pic][pic] | |
| |[pic]| |
| | | |
| |[pic] | |
| |[pic]| |
| | | |
| |Haïti: Par Georges Michel | |
| || |
| |S. E. M. Michel Joseph MARTELLY | |
| |Président-élu de la République d'Haïti | |
| |Pétion-Ville, Haïti| |
| |Port-au-Prince, le 19 avril 2011 | |
| | | |
| |Monsieur le Président,| |
| |Je dois d'abord vous féliciter pour votre éclatante victoire aux urnes le 20 mars dernier, acquise par 67,57% des suffrages et| |
| |vous souhaiter tout le succès que vous méritez dans la noble tâche de rédemption de la Patrie que vous avez entreprise. | |
| || |
| |Je prends cependant la plume pour vous mettre solennellement en garde contre un danger grave qui menace notre Constitution et | |
| |par voie de conséquence notre pays. Je ne fais, en vous écrivant, que remplir mon devoir de citoyen haïtien envers la Nation. | |
| |En effet, des citoyens au Parlement qui ont partie liée avec le pouvoir sortant, décrié de toutes parts,et qui viennent de | |
| |subir un cinglant désavoeu de la part de l'électorat, veulent tenter un coup de force contre notre Constitution et contre les | |
| |institutions nationales sous le vocable trompeur « d'amendements à la Constitution ». Il ne faut pas tomber dans ce piège qui | |
| |nous est tendu.| |
| | | |
| |Ce prétendu processus d'amendement est nul, parce qu'il repose sur une déclaration de révision nulle, mal votée par la 48e | |
| |Législature. Si les parlementaires de la 48e Législature étaient des incompétents ou des étourdis,...
tracking img