Mondialisation et puissance.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3787 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
MONDIALISATION ET PUISSANCE

La mondialisation est un phénomène d’intégration naissante (une trentaine d’années) des différentes parties de la planète à un vaste réseau d’échanges variés aboutissant à la construction d’un village global.

Cela est rendu possible par de nouvelles techniques de communication et de transport qui favorise et accélère le libre échange des personnes et des biens.La concentration des activités de recherche et développement (RD) et de commandement aboutit à ce phénomène mais aussi à l’émergence ou à la consolidation de pôles actifs dans l’espace monde.

Ces pôles sont ceux des grandes puissances de la Triade ou de l’oligopole mondiale (Amérique du Nord, Europe Occidentale et Espace japonais) ainsi que quelques espaces secondaires (N.P.I. parexemple). Ils concernent donc plutôt les pays du Nord et se font souvent au détriment des pays du Sud.

Ils se matérialisent spatialement par des mégapoles puissantes ou aires de puissance souvent tête de pont des mégalopoles mondiales et à la tête de puissantes organisations économiques régionales (avec les O.I.G. comme par exemple l’A.L.E.N.A., l’A.P.E.C....) ou mondiales (O.M.C.). Ils s’appuientaussi sur de puissantes Firmes Multinationales (F.M.N.) qui ont bénéficié des délocalisations industrielles et de la déréglementation ainsi que de la création des Zones franches et des Z.E.S..

Ces pôles sont aussi à la tête d’une puissance moins “matérielle” composée de flux d’informations avec par exemple l’essor de la Net Economie

Les aires de puissance dans le monde

-- Notion au cœurdes programmes et des concours :
- Programme de Troisième et Terminale
- Cours de géographiques économiques à l’Université
- Sciences Po
- Sujets concours : ex sujet de l’Agrégation interne 2000 pour l’option Géographie “Les façades des pays développés, lieux privilégiés de la mondialisation”)

On travaille ici dans une échelle intermédiaire entre l’espace mondial etl’espace national. 

- Constat : une mondialisation en marche

L’espace mondial se caractérise par un processus de mondialisation qui est un terme de plus en plus vulgarisé : Tout est objet de mondialisation de Coca Cola à Microsoft, José Bové (de Mac Donald’s au Chiapas et bientôt Pays Basque). La mondialisation est l’objet de débats. Par ailleurs, ce processus ne constitue pas la seule clé delecture du monde. D’autres logiques d’organisation du monde se juxtaposent et interfèrent : les aires de civilisation (cultures, langues, religions), les États, les organisations économiques régionales.

Le système monde se présente aujourd’hui comme un système marqué par la multiplication de flux de toute nature (hommes, marchandises, capitaux, informations) qui ont des effets sur lessociétés. Ces flux sont organisés par des acteurs spatiaux comme les États, les entreprises multinationales, les organisations internationales, les organisations non gouvernementales, les organisations illicites.

L’intensité de ces échanges favorise l’émergence de lieux de la mondialisation à différentes échelles, notamment les métropoles mondiales disposant d’un pouvoir de commandement.Dans ce contexte, on assiste à l’émergence d’aires de puissance qui sont les centres névralgiques de l’espace monde.

- Problématique : La problématique centrale sera donc de voir comment s’inscrivent ces aires de puissance dans la mondialisation des échanges et de voir comment se hiérarchisent les espaces au cœur de cette mondialisation. Les aires de puissance sont-elles simplement leproduit de la mondialisation ou bénéficient-elles de caractères propres ?

- Annonce du plan : Plan en 2 parties pour présenter les faits : définitions (puissance d’un état et aire de puissance et surtout traduction spatiale de ces concepts) et traduction dans les faits (quelles sont les aires de puissance avec leur traits communs et leur grande diversité)

1/ Puissance d’un état et aire de...
tracking img