Mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1002 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA MONDIALISATION ET LES FLUX DANS LE MONDE

La mondialisation désigne l'expansion et l'harmonisation des liens d'interdépendance entre les nations, les activitées humaines et les systèmes politiques à l'échelle du monde. Ce phénomène touche les personnes dans la plupart des domaines. Il évoque aussi les transferts et les échanges internationaux de biens, de main d'oeuvre et de connaissances.La mondialisation est défini comme une dépendance en constante augmentation entre les différentes parties du monde qui entraine une densification des flux causée par des échanges toujours plus importants. C’est une augmentation des échanges entre les différents pays, mais quels sont ses facteurs, quels sont les grands flux liés à la mondialisation ? Vont être détaillés tout d'abord les différentsflux dans le monde, puis les essentiels facteurs et enfin les différents pôles de la mondialisation.

Les échanges entre les différentes parties du monde ont toujours existés à travers les flux migratoires, les flux de marchandises et de capitaux, ainsi que les flux d’informations. Les migrants sont de plus en plus nombreux. En effet en cinquante ans nous avons une augmentation de plus de centvingt millions de migrants. Le tiers des migrants sont issues des pays pauvres, soit des pays sud. La plupart d'entre eux partent vers la Triade, mais malgré cela les flux sont de plus en plus sud/sud, comme l'exemple de la Péninsule Arabique. Il y a différents facteurs pour les flux migratoires, à commencer par les migrations de la pauvreté, 1/3 des Africains qui sont diplomés des étudessupérieures travaillent hors de l'Afrique, même si d'aprés la convention de Genève c'est l'Etat qui finance leurs études. Ensuite, les migrations politiques, les réfugiés politiques vivent pour la plupart d'entre eux dans les pays autre que les pays riches. Rares sont ceux qui peuvent se le permettrent durant la crise économique. Certains n'ont pas le statut de réfugiés politiques et ne sont donc pasprotégé par l'Etat car ils ont fui une guerre civile, et ont juste changé de régions, pas de pays, ils sont donc appellés les déplacés. D'autres fuient les problèmes, comme par exemple les tsunamis, ou les seïsmes, ils sont donc appellés les réfugiés environnementaux. Puis il y a les migrations de compétences, qui est dû au gain d'argent, ce sont en principe les personnes jeunes qui sont considéréscomme tels.
Le système migratoire est représenté par beaucoup de transferts d'argent. En 30 ans nous pouvons voir une augmentation de transfert de plus de 225 milliards de dollars.
Concernant les flux de marchandises en 30 ans il y a eu de plus en plus d'importation et d'exportation, la Triade domine donc le commerce mondial. On peut alors constater que l'économie c'est mondialisée et qu'il y a uneexplosion des flux de marchandises. Nous en sommes là à cause de l'ouverture croissante de l'économie, des chutes des coups de transports ainsi que de l'influence grandissante des grandes entreprises. Dans le commerce mondial l'Afrique est quasi inexistant avec 1%, l'Amerique du Nord avec 15%, l'Asie orientale avec 26%, tandis que l'Europe est la puissance économique avec 45% des exportationsmondiales. Les transports de marchandises se font en majorités par bateau, et selon les pays leur coups ne sont pas les mêmes. Dans les Pays nord seulement 4% de la valeur des pays sont importés alors que dans un pays sud en dévellopement c'est le double par exemple le Maghreb, et pour les pays les moins avancés c'est 20%.
Pour les flux de capitaux c'est toujours la Triade qui domine. L'économiefinancière domine l'économie réelle et pour cause l'économie boursière est tellement importante qu'il n'y a plus d'argent pour l'investissement 4O%, d'où la crise de 2009/2010. La capitalisation boursière de la Triade est autour de 85 % de la capitalisation mondiale alors qu'il y a 20 ans elle était autour de 40%. La crise a commencé en 1997 environ par les crédits toxiques, plus de 90% sont...
tracking img