Mondialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1111 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Depuis le début des années 1990, la « mondialisation » désigne une nouvelle phase dans l’intégration planétaire des phénomènes économiques, financiers, écologiques et culturels. La mondialisation (ou globalization pour les anglo-saxons) est le processus d'ouverture de toutes les économies nationales sur un marché devenu planétaire. Elle est favorisée par l'interdépendance entre les hommes, ladérèglementation, la libéralisation des échanges, la délocalisation de l'activité, la fluidité des mouvements financiers, le développement des moyens de transport, de télécommunication.... Mais cependant a t-elle toujours existeée dans l'Humanité? Quels sont ses avantages et ses limites?
Au cours de notre étude nous nous proposons de répondre respectivement à ces questions dans un travailstructuré.

La mondialisation en tant que création d’un espace mondial interdépendant, n’est pas nouvelle. Certains la font même remonter à la diffusion de l’espèce humaine sur la planète…
Dès l’Empire romain, une première mondialisation s’est organisée autour de la Méditerranée. Mais il faut attendre les grandes découvertes, au XVe siècle, pour assurer la connexion entre les différentes sociétés dela Terre et la mise en place de cette « économie-monde » . Une mondialisation centrée sur l’Atlantique culmine au XIXe siècle : entre 1870 et 1914 naît un espace mondial des échanges comparable dans son ampleur à la séquence actuelle. Ouverture de nouvelles routes maritimes, avec le percement des canaux de Suez et de Panama, doublement de la flotte marchande mondiale et extension du chemin de fer,multiplication par 6 des échanges, déversement dans le monde de 50 millions d’Européens, qui peuplent de nouvelles terres et annexent d’immenses empires coloniaux…, la naissance de la mondialisation telle que nous la connaissons aujourd’hui a commencé il y a un siècle et demi. Mais le processus n’est pas linéaire : la Première Guerre mondiale puis la grande dépression des années 1930 suscitent lamontée des nationalismes étatiques, une fragmentation des marchés, le grand retour du protectionnisme. La mondialisation n’est plus à l’ordre du jour jusqu’à la Seconde Guerre mondiale. La guerre froide et la constitution des blocs figent ensuite le monde pendant près d’un demi-siècle. Pourtant, la mondialisation actuelle est déjà en train de se mettre en place. Selon l’OCDE, la Mondialisationrecouvre trois étapes :
• L’internationalisation, c'est-à-dire le développement des flux d’exportation ;
• La transnationalisation, qui est l’essor des flux d’investissement et des implantations à l’étranger ;
• La globalisation, avec la mise en place de réseaux mondiaux de production et d’information, notamment les NTIC (nouvelles technologies d’information et de communication).
Au regard deson Historique la Mondialisation a bien toujours été présente et encore plus aujourd’hui et ce à travers ses avantages.
Les avantages
Par exemple, la réduction des inégalités internationales. En s'exportant les entreprises exportent avec elles leurs techniques, leurs connaissances qui contribuent au savoir et à l'alphabétisation des régions concernées. 
Les pays du Sud ont été les premiersbénéficiaires, surtout l'Asie qui devient un acteur incontournable de la mondialisation. La mondialisation est le fer de lance des firmes multinationales et leur permet d' atteindre le but du profit maximal. Pour ce faire les firmes investissent à l'étranger et participent au développement des pays du Sud. 
Les firmes apportent trois soutiens importants au développement :
|[p|Une source de financementstable. Les firmes qui s'installent dans un pays suivent une logique d'investissement à long terme. |
|ic|Concrètement les investissements représentent 60% des flux financiers à destination des pays du Sud.  |
|] | |

|[p|Un...
tracking img