Monnaie et financement de l'economie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3285 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1

La crise économique et financière de l’automne 2008
De la crise de liquidité à la crise de modèle.

Jacques SAPIR1 Directeur d’études à l’EHESS Directeur du CEMI-EHESS

Ce document résume des recherches menées depuis le début 2007 sur la crise américaine et ses conséquences dans le cadre du Séminaire Franco-Russe CEMI-IPEN. L’analyse de l’origine de la crise et de ses modes de diffusionpeut être consulté dans J. Sapir, “Global finance in crisis” in real-world economics review, issue n° 46, 18 Mai 2008, http://www.paecon.net/PAEReview/issue46/Sapir46.pdf Le texte d’origine, présenté à Vologda en décembre 2007, au Conseil des Professeurs de la Moskovskaya Shkola Ekonomiki à Moscou et enfin au Russia Forum organisé par TroïkaDialog les 30 et 31 janvier 2008, peut être consulté :CEMI Document de Travail n° 13, J. Sapir, “Global Finance in Crisis and implications for Russia. Dynamics, risks and opportunities » à http://cemi.ehess.fr/document.php?id=981. Pour l’ampleur de la récession, tel qu’il était prévisible ce printemps : .J. Sapir, « Quelle ampleur et quelle durée pour la crise actuelle », Revue du Mauss Permanente, 19 mai 2008, URL http://www.journaldumauss.net En cequi concerne les développements de la crise financière depuis début septembre J. Sapir, « Une décade prodigieuse. La crise financière entre temps court et temps long », Revue de la régulation, n°3, 2ème semestre 2008, Varia, [En ligne], mis en ligne le 30 septembre 2008. URL : http://regulation.revues.org/document4032.html Une première version avait circulé dès le 22 septembre. J. Sapir, « 7 joursqui ébranlèrent la finance », posté le 22 septembre 2008 sur EHESS, Actualités de la Recherche en Histoire Visuelle à : http://www.arhv.lhivic.org/index.php/2008/09/22/816-sept-jours-qui-ebranlerent-la-finance Et J. Sapir, « Trop peu, trop tard – les aventures du Plan Paulson », mis en ligne le 6 octobre 2008 ; site Actualités de la Recherche en Histoire Visuelle URL :http://www.arhv.lhivic.org/index.php/2008/10/06/833-trop-peu-trop-tard

1

Contact : sapir@msh-paris.fr

2

La crise actuelle consiste en la superposition de 3 crises liées dans leur nature mais distinctes dans leurs temporalités et leurs caractéristiques : une crise de liquidité, une crise financière et une crise de modèle de capitalisme. Cette combinaison est extrêmement rare. Elle explique la gravité de lasituation actuelle, qui ne peut être désormais comparée qu’à celle de 1929. Ces trois crises surviennent dans une conjoncture particulière, que l’on peut décrire comme celle d’une fin d’hégémonie. Les conséquences de ces crises sur les économies européennes et aux Etats-Unis seront importantes et se feront sentir jusqu’à la fin 2010 dans le meilleur des cas. Les mesures à prendre dépendent desdifférents niveaux de crise qu’il faut traiter. Elles conduiront à des modifications très substantielles de la forme de capitalisme que nous connaissons. I. Les trois crises.

La crise de liquidité résulte de la perte de crédibilité des autorités américaines dans le traitement de la crise financière dans la période du 15 septembre au 28 septembre. Elle se caractérise par une rétention quasi-totale desliquidités par les acteurs en détenant et l’effondrement du marché interbancaire à court terme. Cette situation découle d’une incertitude radicale sur l’environnement économique qui engendre une préférence absolue pour la liquidité. Elle menace la totalité des entreprises bancaires et financières et s’étend désormais aux entreprises du secteur « réel ». Elle ne peut être traitée que par des actionspolitiques fortes combinées à des engagements financiers qui assurent et garantissent la continuité des paiements. La crise financière résulte de l’accumulation puis de la dissémination de créances douteuses dans l’ensemble du système financier. Elle est le produit des différentes étapes de la déréglementation bancaire et financière depuis 1980 qui ont permis le mélange des métiers de la...
tracking img