Montaigne et l'essai des livres

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1293 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Michel de Montaigne: commentaire au Essai « Des livres ».

Introduction
Michel Eyquem de Montaigne (1533-1592), né et mort au château de Montaigne à Saint-Michel-de-Montaigne en Périgord, issu d’une famille fortunée, il reçoit une excellente éducation inspirée des préceptes humanistes. Magistrat de formation, Montaigne est très impliqué dans la vie politique de son pays en tant queconseiller à la Cour des aides de Périgueux et surtout maire de Bordeaux de 1581 à 1585. De plus, Montaigne fut écrivain, philosophe et moraliste reconnu de la Renaissance, auteur d’un livre qu’on peut dire a influencé toute la culture occidentale : les Essais.
Montaigne se lance dans la rédaction de ses Essais : une somme de sa pensée, de ses expériences et de ses considérations sur le monde. Si laphilosophie de ce voyageur cultivé s’inscrit dans la culture humaniste, Montaigne fait aussi preuve d’un grand scepticisme. Conscient de ne pas pouvoir tout expliquer, pessimiste face aux ravages des guerres de religions, Michel de Montaigne recherche la sagesse au-delà de tout jugement moral, politique et religieux, d’où la richesse et l’universalité de son œuvre.

Les Essais de MontaigneLes Essais ont été écrits à la Renaissance, époque exceptionnelle dans l’histoire de l’humanité, le temps des grandes découvertes. Il faut avoir à l’esprit cette progression des connaissances et des méthodes scientifiques, pour mieux situer la période d’élaboration et de publication des Essais. Le dialogue qu’il instaure dans son ouvrage est résolument ouvert. Sa démarche montre que la personnalitédoit se projeter sur le monde, par la culture, le voyage et la curiosité. Les Essais qui nous renseignent sur nous-mêmes et sur la nature humaine, se présentent comme un des livres fondamentaux de la pensée française et occidentale. On y retrouve les principes humanistes : justice, liberté, respect de l’homme, droit au bonheur… Montaigne nous apprend tout simplement à aimer pleinement la vie.La rédaction des Essais est entamée au début de 1572 et Montaigne la poursuivra pendant plusieurs années. Les premiers Essais, le livre I et le début du livre II, sont impersonnels et ont une structure qui les rapproche des ouvrages de vulgarisation des enseignements des auteurs de l’Antiquité, c’est-à-dire, ils sont de petites compositions très simples rassemblant exemples historiques etsentences morales auxquels s’accrochent quelques réflexions souvent sans grande originalité. Puis, au fur et à mesure qu’il comprend ce qu’il cherche à faire, il se peint lui-même, il s’efforcera dans des additions et corrections suivantes qu’il ferait d’y ajouter des confidences personnelles. L’intérêt principal du livre passe dans ce portrait et, on peut dire, qu’un genre est né.
Montaigne a appelé« essai », c’est-à-dire la tentative, a cette forme inattendue de l’écriture qu’a été une façon possible de se représenter. Pour la première fois, une œuvre littéraire est tournée autour de l’étude d’une personne, son auteur. « Ainsi, lecteur, je suis moi-même la matière de mon livre »[1], écrit Montaigne, déclaration que représente la meilleure preuve de déduire les principales caractéristiques dece genre naissant. Fondateur de l’introspection, il en vient peu à peu à l’unique projet de faire son propre portrait et il dépeint principalement ses pensées, il veut voir plus clair en lui-même. Montaigne ouvre, par conséquent, une façon personnelle de voir le monde. Il ne s’agit plus, comme c’était le cas jusque-là, de mettre la religion, le pouvoir politique ou la science à des faits simples.Maintenant, on veut être à la recherche avec ses propres yeux de la réalité autour de soi-même. La nouveauté de Montaigne, est son point de vue.

À propos de : Essais II, « Des Livres »
Les Essais se caractérisent entre autres par le nombre d’anecdotes historiques qui viennent illustrer l’argumentation. Montaigne évoque explicitement les auteurs auxquels il se réfère tout au long de ses...
tracking img