Montesquieu, "de l'esprit des lois", livre xi chapitre 6 : "de la constitution d'angleterre"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1530 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Montesquieu
(1689-1755)


Biographie. Œuvres principales

Charles de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, est né le 18 janvier 1689, près de Bordeaux, à La Brède. De 1700 à 1705, il étudie au collège de Juilly, près de Paris, chez des Oratoriens. Au sortir du collège, il se consacre au droit. En 1708, il devient avocat au Parlement de Bordeaux, puis conseiller en 1714 et, en1715, épouse Jeanne de Lartigue, protestante. Il publie, en 1720 , les Lettres persanes. Immense succès! Montesquieu séjourne en Angleterre de 1729 à 1731, la société anglaise va le choyer et il est présenté à la Cour.
1734 : il publie les Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence. Décadence de Montesquieu, s'écrient certains ! C'est en 1748 que parait, àGenève, l'œuvre majeure de Montesquieu, De l'esprit des lois, écrite en une vingtaine d'années. Succès une fois de plus considérable : le livre s'arrache. Cet ouvrage sera mis à l'index.
A ajouter: Pensées suivies de Spicilège, Laffont Col. Bouquins 1991.
Montesquieu est mort, en 1755, à Paris.

Racines et concepts
1 - les racines
• Montesquieu a lu et médité les grandes œuvres politiques del'Antiquité : La République et Les Lois de Platon, la Politique, d'Aristote, etc. Il a également réfléchi sur les ouvrages politiques modernes : Le Prince, de Machiavel, le Droit de la guerre et de la paix, de Grotius, etc.
• Montesquieu connaissait les historiens anciens et modernes, Hérodote, Salluste, etc. , mais aussi un mémorialiste comme Retz.
• Enfin, les sciences de la nature retinrentl'intérét du jeune Montesquieu et ce souci permet de comprendre la théorie de l'influence des causes naturelles sur les lois, dans L'Esprit des Lois. (Un médecin anglais, Arbuthnot, aurait joué ici un rôle important.)
2 - les apports conceptuels
Montesquieu voit dans les lois des rapports nécessaires dérivant de la nature des choses. Il les soumet à une étude scientifique et, par cette analyse,prend place parmi les pères fondateurs de la sociologie et de la philosophie politique.
Les concepts fondamentaux de Montesquieu sont les suivants :
• la Loi, conçue dans sa signification large, comme un rapport nécessaire dérivant de la nature des choses. La loi devient, chez l'homme, une règle voulue, instituée pour assurer la sécurité et la liberté (" loi positive "). La loi " positive " estdonc une spécification de la loi dans sa signification étendue ;
• le despotisme, qui désigne la Souveraineté absolue exercée par un seul homme : " Un seul, sans loi et sans règles, entraîne tout par sa volonté et par ses caprices " (L'Esprit des lois) ;
• la république : " Le gouvernement républicain est celui où le peuple ou seulement une partie du peuple a la souveraine puissance " ;
• lamonarchie: le gouvernement monarchique est celui où un seul gouverne, par des lois fixes et établies;
• L'idée de séparation des pouvoirs: le législatif, l'exécutif et le judiciaire
§ 1 - La vie et l'oeuvre
Montesquieu est né en 1689 à la Brède près de Bordeaux dans une famille catholique de magistrats et de viticulteurs, notamment. Le fondateur de la dynastie familiale fut l'un des favoris de lamère d'Henri IV, la fameuse protestante Jeanne d'Albret.
Il fait des études de droit, difficilement semble-t-il, et devient avocat stagiaire en 1709.
En 1714 la famille le fait nommer conseiller au Parlement de Bordeaux et il devient Président "à mortier" en 1716, héritant, tout naturellement, de la charge de son oncle Jean-Baptiste. Il est admis à l'Académie de Bordeaux, créé en 1713.
En1715 il a épousé une riche héritière protestante, Jeanne de Lartigue (75 000 livres de dot), qu'il trompera abondamment.
En 1721 il écrit les fameuses Lettres Persanes, une relation déguisée de ses déboires, à Versailles, de gascon gasconnant, ouvrage publié anonymement, et qui lui apportera plus tard une notoriété internationale.
En 1727 il est élu, gràce aux soins de son amie Madame la...
tracking img