Multibond

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4776 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche révision Multibonds

Textes officiels :

|N1 |A Partir d’un élan étalonné de 6 à 8 appuis, réaliser la meilleure performance possible sur 3 à 5 bonds enchaînés et |
| |équilibrés. |
| |Assumer dans un groupe restreint les rôlesd’observateur. |
|N2 |A partir d’un élan étalonné et accéléré de 8 à 12 appuis, rechercher la meilleure performance possible sur 3 à 5 bonds |
| |en conservant la vitesse et en maîtrisant l’amplitude et la hauteur des bonds. |
| |Assumer dans un grouperestreint les rôles d’observateur et de juge. |
|N3 |Pour produire la meilleure performance, se préparer à l’effort et réaliser une suite de bonds valides (cloche-pied |
|Pentabond |suivi de quatre foulées bondissantes) et sécurisés en utilisant des actions propulsives successives. |
|N4|Pour produire la meilleure performance en un nombre limité de tentatives, accroître la vitesse lors de la phase d’appel|
| |en recherchant l’équilibre des bonds et la coordination des actions propulsives. |
|N5 |Pour produire la meilleure performance en un nombre limité de tentatives, gérer le compromis entre l’accroissement de || |la vitesse d’élan et le maintien de l’efficacité de la chaîne d’impulsion sur l’ensemble du saut. |

Définition de l’activité :
Il s'agit de projeter son corps pour franchir un espace horizontal le plus grand possible. Il consiste à franchir un espace horizontal le plus large possible en prenant appel d'un pied au terme d'une course d'élan et deplusieurs impulsions successives. On a plusieurs tentatives pour agrandir cet espace. Ces taches se réalisent en interaction avec d'autres sauteurs par le mode de l'opposition successive.

Problème fondamental :
Le problème fondamental naît donc du paradoxe qui veut que pour produire une performance toujours plus importante il faut courir vite (grande intensité d'effectuation) mais qu'une intensitétrop importante nuit à l'orientation de l'impulsion et à la manière d'organiser son corps pour franchir.

Enjeux de formation :
Perceptifs et moteurs : Identifier Apprécier
Réagir à des signaux visuels pour assurer une impulsion dans une zone précise.

Organiques et fonctionnels : Réaliser
Mobiliser ses ressources énergétiques de manière optimale pendant la course pour pouvoir organiser soncomportement et établir une performance en augmentant une distance horizontale sur un temps donné.

Cognitifs et méthodiques : Organiser Gérer
Utiliser une démarche expérimentale en raisonnant sur les paramètres vitesse/distance.
S’organiser pour ajuster ses actions par rapport à ces résultats.

Affectifs et sociaux :
Assumer les réussites ou les échecs lorsque les essais ne sont pas validés.Connaissances techniques (en triple saut) :

L'élan :

Sa longueur doit amener le sauteur à une vitesse horizontale optimale, c'est à dire à une vitesse qu'il pourra maîtriser pour trouver les meilleurs placements à l'impulsion finale. Cette course doit être à dominante amplitude associée à une recherche de relâchement.

La liaison course impulsion :
Elle se réalise sur lesdeux ou trois dernières foulées et doit permettre à l'athlète de trouver l'angle d'envol optimal (20°). Pour ce faire le centre de gravité s'abaisse sur l'avant dernier appui, tandis que l'avant dernière foulée s'allonge. La dernière foulée est alors plus courte. Cependant l'abaissement du centre de gravité est beaucoup moins marqué qu'au saut en longueur.

Le premier saut (cloche pied):...
tracking img