Myelome lymphome

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 27 (6711 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

Le cancer, autrefois incurable par sa méconnaissance, est aujourd’hui, de part les progrès de la recherche médicale, une pathologie qui peut être maîtrisée, ralentie dans ses processus de développement et parfois éradiquée.
Il existe une multitude de types de cancers touchant selon leur genèse des sites différents de l’organisme.
Dans notre travail nous traitons du myélome ainsique du lymphome non hodgkinien à grandes cellules B qui sont deux types de cancers hématopoïétiques c'est-à-dire prenant naissance au niveau du lieu de la formation des cellules sanguines.
Nous verrons, dans un premier temps, les mécanismes généraux de formation des cellules cancéreuses avant d’aborder les spécificités de la cancérogenèse pour le myélome puis pour le lymphome. Dans un secondtemps et pour chacun de ces deux cancers, nous apporterons un éclairage épidémiologique et nous énumérerons les facteurs de risques et la prévention qui en découle.
Après avoir expliqué la symptomatologie clinique nous aborderons les examens complémentaires indispensables pour poser le diagnostic de cancer et pour suivre l’évolution de la maladie.
Enfin nous détaillerons les traitementsspécifiques à ces deux pathologies.
I - LE CANCER

1) Définition

Le dictionnaire « les cancers de A à Z » a une approche étymologique du mot cancer qui nous semblait importante d’aborder :
Dérivé du grec karkinos qui signifie crabe ou pinces, le mot latin cancer, désignant un crabe ou écrevisse. (…) Ce rapprochement est justifié (…) par l’aspect général d’une tumeur qui présente une masse centraled’où rayonnent des veines gonflées ou des ramifications, comme des pattes, par l’adhérence de la tumeur qui s’accroche aux tissus voisins comme avec des pinces. (…)1

Selon le dictionnaire médical de poche, la définition du cancer est la suivante :
Le cancer résulte d’un déséquilibre dans les mécanismes de croissance et de multiplication cellulaire. La cellule cancéreuse se caractérise par desanomalies nucléaires avec mitoses fréquentes et anarchiques. (...) Le tissu cancéreux envahit les organes environnants et se dissémine par voie lymphatique et sanguine, donnant les métastases.2

Il est incorrect de parler du cancer au singulier car, bien qu’il y ait des similitudes entre ces pathologies, elles sont pourtant bien distinctes. Elles ont pour principales caractéristiques communes d’avoirpour résultat une croissance non contrôlée de cellules anormales.

2) Cancérogenèse

 Rappel physiologique :
Il existe un équilibre entre les cellules qui meurent (apoptose) et les cellules qui les remplacent, c’est l’homéostasie cellulaire.
L’organisme est doté de systèmes de régulation et le cancer est un échappement à ces mécanismes de régulation de l’homéostasie cellulaire.
La vied’une cellule s’articule autour de 3 processus qui sont en équilibre :
1 - L’autoreproduction par division : la mitose. Quand une cellule meurt, elle émet un signal par voie sanguine qui s’adresse aux cellules souches qui se divisent.
2 - La différenciation : aboutit à l’acquisition par une cellule donnée de structure et de fonction spécialisée.
3 - L’apoptose : processus par lequel des cellulesdéclenchent leur autodestruction en réponse à un signal, c’est la mort cellulaire programmée.

 La cancérogenèse (ANNEXE I) est rendue possible par l’augmentation de la prolifération cellulaire. Il y a une activation de gènes, les oncogènes, qui favorise la prolifération et d’autres part une inactivation des gènes suppresseurs de tumeurs, les anti-oncogènes. Ceux-ci ne répondent plus à l’homéostasiecellulaire et donc à l’apoptose.

 Un tissu est un regroupement de cellules, la cancérogenèse comporte plusieurs étapes :

 La phase d'initiation :
Ce terme d'initiation désigne essentiellement une modification de l'ADN (acide désoxyribonucléique) appelée mutation. La modification peut porter sur les séquences d’ADN des gènes, la structure du chromosome (translocation, délétion,...
tracking img