Nietzsch : la conscience

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1967 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CORRIGE REDIGE DU COMMENTAIRE DE TEXTE:
Nietzsche et le problème généalogique de la conscience.

La conscience n’est qu’un réseau de communications entre hommes ; c’est en cette seule qualité qu’elle a été forcée de se développer : l’homme qui vivait solitaire, en bête de proie, aurait pu s’en passer. Si nos actions, pensées, sentiments et mouvements parviennent -du moins enpartie- à la surface de notre conscience, c’est le résultat d’une terrible nécessité qui a longtemps dominé l’homme, le plus menacé des animaux : il avait besoin de secours et de protection, il avait besoin de son semblable, il était obligé de savoir dire ce besoin, de savoir se rendre intelligible ; et pour tout cela, en premier lieu, il fallait qu’il eût une « conscience», qu’il « sût » lui-même cequi lui manquait, qu’il « sût » ce qu’il sentait, qu’il « sût » ce qu’il pensait. Car comme toute créature vivante, l’homme pense constamment, mais il l’ignore. La pensée qui devient consciente ne représente que la partie la plus infime, disons la plus superficielle, la plus mauvaise, de tout ce qu’il pense : car il n’y a que cette pensée qui s’exprime en paroles, c'est-à-dire en signesd’échanges, ce qui révèle l’origine même de la conscience.

Nietzsche; Le Gai Savoir, 1881

La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise. Il faut et il suffit que l’explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question.

[Le corrigé qui suit est le commentaire rédigé, tel que je l’aurais rendu, si je devais passer lebaccalauréat. Bien entendu il n’exclut pas le fait que tout un travail au brouillon a été réalisé auparavant. Beaucoup de copies ont péché par l’absence d’une lecture précise du texte. Il est vraiment impératif de faire un lourd travail au brouillon, pour distinguer la thèse du problème philosophique, et les différents concepts élaborés par Nietzsche. Nous noterons également l’importance du travail decomparaison avec ce que vous avez vu en cours. Il fallait être capable de distinguer l’approche nietzschéenne du cogito cartésien, et de l’inconscient freudien. Bonne lecture. Même si elle ne vous apporte pas le même plaisir que lorsque vous lisez un roman, j’espère qu’elle sera instructive.]

Descartes en élaborant son cogito développe une idée de l'homme comme sujet dans un monde qu'il doitpenser et dominer. C'est la prise de conscience de soi, et la certitude de sa propre existence qui lui permettent cela. Et il définit l'être humain comme posé dans le monde, déjà terminé. Mais il ne nous indique pas l'origine de la conscience. Si celle-ci est décrite à travers un cheminement intellectuel, Descartes n'en présente pas pour autant la généalogie. La conscience est-elle si naturelle,si présente chez l'homme? C'est cette problématique qui va motiver l'extrait du texte de Nietzsche. L'auteur va procéder à une analyse critique de toute philosophie du sujet, pour retrouver l'être qui aura dû développer cette conscience lacunaire.

Dans ce texte, Nietzsche attaque la notion, ou bien plutôt le concept philosophique de "conscience": En effet il s'agit bien d'une traditionphilosophique qui a érigé la conscience comme degré suprême de l'évolution humaine. Nietzsche va au contraire la présenter comme un avatar de nos besoins les plus bas, les plus intéressés. Et ainsi il va lui refuser l'éventuelle capacité à nous élever vers une plus grande morale. L'intérêt de ce texte ne se trouve donc pas dans une démonstration rigoureuse, et une riche analyse de la naturehumaine. Il ne faut pas prendre cela pour une prétention anthropologique; mais bien au contraire comme une critique sanglante de la philosophie traditionnelle, cherchant à ériger l’homme au sommet de la création. Cela permet de mieux expliquer la nature faible de l'homme.

En ce sens Nietzsche reprend correctement le rôle qu'il estime revenir au philosophe: celui d'une lucidité, qui...
tracking img